Aller au contenu principal
Des extraits de «Shoah» de Claude Lanzmann sur Lumni enseignement

Des extraits de «Shoah» de Claude Lanzmann sur Lumni enseignement

Six larges extraits du film de Claude Lanzmann sont disponibles sur la plateforme éducative Lumni enseignement. Cette mise en ligne s’inscrit dans le cadre de la Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité, le 27 janvier, et la diffusion du film sur France 2 le 30 janvier.

Par l'INA - Publié le 27.01.2022 - Mis à jour le 29.01.2024

Simon Srebnik, rescapé du camp de Chelmno en Pologne. Crédits : «Shoah» de Claude Lanzmann.

C’est une œuvre monumentale, de près de 570 minutes, soit 9h30, à la fois unique et universelle. Le film Shoah, de Claude Lauzmann, sorti en 1985, tourné entre 1976 et 1981, raconte une mémoire de la Shoah.

En 2001, sous l’impulsion de Jack Lang alors ministre de l’Éducation nationale, le réalisateur a sélectionné lui-même six extraits pour une distribution à destination des 4500 établissements scolaires de France. Le produit consistait en un DVD, proposant six extraits accompagnés d’un livret pédagogique d’une centaine de pages rédigé par l’historien Jean-François Forges.

Depuis le 27 janvier 2022, à l’occasion de Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité, l’INA propose sur Lumni enseignement ces six extraits de Shoah, ainsi que le livret pédagogique actualisé, au format numérique. Ce dernier s'insère dans les parcours pédagogiques qui viennent accompagner professeurs et élèves tant pour l'étude historique et que pour l'analyse cinématographique de l'œuvre.

À compter du 30 janvier 2024 et pour 30 jours, ces extraits sont en accès libre sur Lumni enseignement.

Liste des extraits proposés :

  • La disparition des traces
  • Les chambres à gaz de Treblinka et Auschwitz
  • Polonais de Grabow
  • Polonais de Chelmno
  • Le processus de la mise à mort de Treblinka
  • Vie et mort à Birkenau des Juifs du camp des familles de Theresienstadt

L'accès à ces extraits bénéficie des fonctionnalités de Lumni enseignement :

  • Six séquences (de 17 à 39 min) intégralement chapitrées et transcrites, accessibles à tous (idéal pour une heure de cours).
  • Accès pour chaque enseignant et chaque élève via le portail Éduthèque accessible à tous les enseignants de l'Éducation nationale.
  • Le livret pédagogique réalisé à l'époque par Jean-François Forges est intégré au format numérique. Cette réédition a été actualisée par l’auteur pour tenir compte des évolutions de la recherche et de la bibliographie.
  • Les extraits et les séquences peuvent être intégrés sur des blogs pédagogiques ou les padlets des enseignants grâce au player exportable.

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»