Aller au contenu principal
L’INA en appui à l’audiovisuel marocain

L’INA en appui à l’audiovisuel marocain

Publié le 17.07.2018

L’INA, impliqué dans un projet de renforcement de l’audiovisuel marocain, contribue à la consolidation des compétences dans le domaine de la formation et des archives cinématographiques.

Un projet européen de jumelage

Le ministère de la Culture français a sollicité l’expertise de l’INA pour participer à un projet européen de jumelage avec le Ministère de la Communication marocain et ses partenaires de l’audiovisuel. Ce projet financé par l’Union européenne s’inscrit dans le cadre de la politique européenne de voisinage. Il a pour objectif d’associer des institutions administratives semblables, venant d’états membres de l’UE et d’un pays partenaire, afin de favoriser la coopération institutionnelle et technique.

Le projet

Le projet est piloté par le ministère de la Culture français, en partenariat avec l’AGCOM, et le ministère de la Culture de Catalogne.
L’INA intervient auprès de l’ISIC (Institut Supérieur de l’Information et la Communication, école de journalisme), de l’ISMAC (Institut Supérieur des Médias, de l’Audiovisuel et du Cinéma, école cinéma et audiovisuel), et du CCM (Centre Cinématographique Marocain).

L’Institut met à profit son expérience dans le domaine de la formation pour la consolidation des compétences stratégiques et pédagogiques de l’ISMAC. Il partagera son expertise en contribuant à l’installation de matériel et de studios techniques à l’ISIC et à l’ISMAC. L’INA appuiera également le CCM pour la conservation de ses archives.

Les activités menées au sein de l’école de l’audiovisuel et du cinéma, se font en collaboration avec l’Ecole Louis Lumière et la Fémis. L'Institut Pratique du Journalisme de Paris-Dauphine coordonne les actions liées à l’école de journalisme.

Histoire des relations entre l’INA et le Royaume du Maroc

Ce projet s’inscrit dans une relation de longue durée entre l’INA et le Maroc, nourrit par des formations (Gendarmerie Royale du Maroc, Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle - HACA -, Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision et 2M), des ventes d’extraits, ou des projets régionaux (formation de techniciens et journalistes radio avec France Médias Monde, projet Med Mem qui réunit 20 partenaires dont 14 télévisions du pourtour méditerranéen).

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»