Aller au contenu principal
madelen fait son cinéma : "Le bon plaisir" de Francis Girod

madelen fait son cinéma : "Le bon plaisir" de Francis Girod

Tous les jours madelen, l'offre de streaming illimité de l'INA, vous propose une séance de cinéma. Aujourd'hui,  l'adaptation du roman de Françoise Giroud "Le bon plaisir" avec Catherine Deneuve et Jean-Louis Trintignant.

Par l'INA - Publié le 01.12.2021
Crédits : INA/Justine Babut

Quand Francis Girod adapte un roman à clé de… Françoise Giroud ! Au détour d’une rue, Claire Desprès (Catherine Deneuve) se fait voler son sac à main. Celui-ci contient une lettre qui laisse entendre qu’elle a eu, il y a 10 ans, un enfant avec un homme, arrivé depuis au sommet de l’Etat (Jean-Louis Trintignant). Un mystérieux corbeau, joué par un tout-jeune Hippolyte Girardot, menace de révéler l’existence de cet enfant illégitime, ce qui ne va pas sans alarmer la garde rapprochée du Président… Toute ressemblance avec la réalité est ici fortuite. Si l’on pense tout de suite à l’affaire Mazarine Pingeot, déflagration médiatique qui n’interviendra que 10 ans plus tard, Françoise Giroud s’est toujours défendue d’avoir brossé le portrait de François Mitterrand, malgré de frappantes similitudes… Reste que le film - qui s’intéresse aux petits secrets de l’Elysée, aux techniques jusqu’au-boutistes du pouvoir pour se maintenir en place, ainsi qu’à une vie politique de plus en plus polluée par les affaires privées - est d’une brûlante actualité. Et il offre à Michel Serrault, dans la peau du premier flic de France tout en ambiguïté, l’un de ses meilleurs seconds rôles.

Pour aller plus loin

Actualités

Les actualités de l'INA

«Starsky & Hutch» : deux chevaliers au grand cœur sur madelen
Harcèlement scolaire : «On a minimisé la parole des victimes»
La place des femmes de théâtre dans les archives avec Reine Prat
L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»