Aller au contenu principal
madelen fait son cinéma : "Il faut vivre dangereusement" de Claude Makovski

madelen fait son cinéma : "Il faut vivre dangereusement" de Claude Makovski

Tous les jours madelen, l'offre de streaming illimité de l'INA, vous propose une séance de cinéma. Focus sur "Il faut vivre dangereusement",  une curiosité policière de Claude Makovski  avec Annie Girardot et Claude Brasseur.

Publié le 01.12.2021
Crédits : INA/Justine Babut

« Il faut vivre dangereusement... c'est du Nietzsche, ça ! »

Une curiosité policière en même temps qu'un OVNI injustement méconnu à l'honneur sur madelen, typique de l’esprit décontracté - et parfois un brin potache - des années 70. Ancien de la Mondaine reconverti en détective privé, Richard Diquet (Claude Brasseur) enquête désormais pour son compte, épaulé par Léone (Annie Girardot), sa sagace amante. Une banale histoire d’adultère va le conduire sur la trace d’un industriel véreux et sur celle d’un diamant gros comme un oeuf… Avec une légèreté très seventies, le film s’amuse à dérider les codes du film noir, dans une veine parodiant le trenchcoat mouillé par la pluie, la clope au bec qu’on allume (évidemment) au zippo, ou l’accumulation de conquêtes d’un inspecteur stakhanoviste capable de mettre n’importe qui dans son lit… Sur la BO parfaite d’un Claude Bolling dans son époque Le Magnifique, le film nous convie d’ailleurs, bien avant Eyes Wide Shut, à une partie fine décadente où les pontes de l’industrie ont sorti leurs plus beaux masques ! Un esprit de débraille qui sent fort le parfum de la libération sexuelle et qui n’a rien d’étonnant quand on sait que c’est Nelly Kaplan, réalisatrice de l’anarchisant La Fiancée du pirate, qui a signé le scénario. L’occasion de retrouver aussi deux grands acteurs, déjà un peu abimés par le poids des années, qui évoquent aussi avec nostalgie le temps qui file…

Pour aller plus loin

Actualités

Les actualités de l'INA

«Starsky & Hutch» : deux chevaliers au grand cœur sur madelen
Harcèlement scolaire : «On a minimisé la parole des victimes»
La place des femmes de théâtre dans les archives avec Reine Prat
L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»