Aller au contenu principal
Culture prime, l’offre culturelle commune de l’audiovisuel public 

Culture prime, l’offre culturelle commune de l’audiovisuel public 

L’offre culturelle commune de l’audiovisuel public a rencontré le succès dès son lancement et se déploie sur de nouveaux canaux de diffusion. #CulturePrime

Publié le 21.02.2019

Le 23 novembre 2018, les 6 entreprises de l’audiovisuel public français (Radio FranceFrance TélévisionsFrance Médias MondeARTEINATV5MONDE), lançaient CULTURE PRIME, un média social culturel, afin de favoriser l’accès à la culture et à la connaissance au plus grand nombre. CULTURE PRIME offre une sélection de contenus numériques vidéo originaux, produits par chacun des médias du service public audiovisuel.

Chaque mois, ce sont près de 80 vidéos qui sont postées sur Facebook et diffusées largement, sous le label CULTURE PRIME, par des publications croisées sur les différents comptes de l’ensemble des partenaires. Les vidéos CULTURE PRIME totalisent sur le seul mois de décembre 16 millions de vues.

Quelques exemples de vidéos CULTURE PRIME crosspostées :

  • Guillaume Néry danse avec les cachalots, France Culture, 2 009 644 vues
  • Angélique Kidjo, France Télévisions, 2 007 030 vues
  • Bolewa Sabourin, la danse pour aider les femmes, France Médias Monde, 1 700 000 vues
  • Coluche empêcheur de voter en rond, INA, 1 082 235 vues
  • Denis Mukwege, l’homme qui répare les femmes, ARTE, 1 026 092 vues
  • Fabrique artisanale de vinyles, TV5MONDE, 290 000 vues
     


La force de l'audiovisuel public sur les réseaux sociaux

Publiées sur Facebook dans un premier temps, ces vidéos sont désormais aussi disponibles sur YouTube et Twitter. CULTURE PRIME poursuit ainsi son développement en rendant toujours plus accessible son offre de contenus culturels, aux formats innovants, sur les principaux réseaux sociaux.

En outre, la newsletter de CULTURE PRIME continue chaque jeudi de mettre en exergue l’offre de la semaine, proposant ainsi aux abonnés de prolonger leur exploration culturelle sur les sites de tous les partenaires. Les 6 entreprises de l’audiovisuel public français réunies dans CULTURE PRIME rassemblent 80 millions d’abonnés sur Facebook et 35 millions sur Twitter.

Une coopération inédite, des formats innovants et l'accessibilité la culture favorisée

Le succès des sujets portés par CULTURE PRIME conforte la pertinence de cette nouvelle offre commune et son adéquation aux exigences de qualité comme aux nouveaux usages du public. Les nouveaux modes d’écritures et de production mis en oeuvre illustrent la transformation de l’ensemble des entreprises de l’audiovisuel public comme leurs coopérations renforcées qui capitalisent sur leur richesse et leur complémentarité.

Actualités

Les actualités de l'INA

Bonjour Sagan ou la naissance d'un roman mythique
Diffusion
Carte blanche à Lamya Essemlali,  présidente de Sea Shepherd France
Conférence
«Les GAFAM définissent comment le grand public accède à l’information sur Internet»
«80 %» : un podcast sur le handicap invisible et les métiers de l’audiovisuel
Opération spéciale
Écologie : «On en demande beaucoup au sport»
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»
Podcast
L'INA partenaire de Médias en Seine 2022
Festival
madelen vous offre le premier épisode d’une série culte chaque lundi sur sa nouvelle chaîne Youtube
Opération spéciale
«Le problème nucléaire s’ajoute au problème climatique»
Conférence
Allain Bougrain-Dubourg : « Nous avons posé les bases de l’engagement écologique »
Rencontre
Balavoine, enquête sur un destin tragique
Diffusion
AKOUSMA : la célébration de l'écoute
Concert
Jean Blaise : « Paris a été la première ville du monde à proposer Nuit Blanche »
« Tout n’a pas été dit en musique »
Rencontre
Le punk est mort, vive le punk 
Comment juge-t-on la bande-son d’un film ?
Les femmes sous-représentées dans le documentaire 
Festival Soeurs Jumelles : la rencontre de la musique et de l’image
Comment les premières images de La Cinq ont été retrouvées
Collection
Nina Hazel : « Avec la fanfiction, l’histoire ne s’arrête jamais »
Quand la pochette de disque se transforme en objet de décoration connecté
«Je me suis demandé comment utiliser des extraits de "Shoah" dans des classes»