Aller au contenu principal
Audrey, more than an icon

Audrey, more than an icon

Regard intime sur la vie de l’actrice légendaire avec la sortie en France d’un nouveau documentaire dédié aux aspirations d’Audrey Hepburn.

Publié le 21.03.2021
Crédits : Amazon

Des archives INA reviennent sur son engagement et son rôle d’ambassadrice mondiale de l’UNICEF.

Abandonnée dans son enfance par son père et ayant grandi sous l’occupation nazie en Hollande, Audrey Hepburn a surmonté ses traumatismes en s’engageant pleinement pour l’Unicef.

Entretiens intimistes, archives INA et images inédites issues de la collection personnelle de sa famille composent le documentaire « Audrey Hepburn more than an icon » d’ Helena Coan (Salon Productions), qui dresse le portrait de la star hollywoodienne entre les feux de la rampes et une vie privée torturée.

Disponible dès le 3 mars 2021 en DVD et en location sur Amazon Prime :

Actualités

Les actualités de l'INA

L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Festival Présences 2024
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
Julie Dachez : «Les médias contribuent à véhiculer cette image de l'autisme comme tare»
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Ginette Kolinka : nous n’étions rien», une nouvelle série du podcast «Mémoires de la Shoah»
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
L'INA lance Ardivision, sa première Fast TV
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
Les mots de Georges Kiejman sur la Shoah : «Pardon d’avoir survécu»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
Johnny Hallyday : décryptage d’un symbole de la culture populaire et du patrimoine français
«Le rap a gagné la guerre en devenant la musique populaire par excellence»
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
La République électronique de Dombrance
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»