Aller au contenu principal
«Mémoires de la Shoah» : le témoignage de Georges Kiejman en vidéo

«Mémoires de la Shoah» : le témoignage de Georges Kiejman en vidéo

Interviewé par le journaliste Antoine Vitkine le 9 mars 2006 dans le cadre des entretiens patrimoniaux menés par l’INA et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, l’avocat pénaliste Georges Kiejman revient dans cet entretien de plus de deux heures sur son enfance pendant la Seconde Guerre mondiale. Un document unique.

Par l'INA - Publié le 12.09.2023

Georges Kiejman lors de l'enregistrement dans les studios de l'INA à Bry-sur-Marne, le 9 mars 2006. Crédits : INA.

Né le 9 aout 1932 à Paris dans une famille juive originaire de Pologne, Georges Kiejman à 7 ans quand la guerre éclate. Ses parents sont séparés. Son père et sa sœur ainée s’installent à Toulouse. Face à la montée des mesures antijuives, il se réfugie avec sa mère dans le Berry et mène une vie « normale » de petit de paysan. Dans ce témoignage, il se remémore avec émotion de la vie quotidienne sous l’Occupation, sa scolarité et l’importance de l’école républicaine, l’arrestation et la déportation de son père et de sa sœur ainée, la mort de son père et le retour de sa sœur à la libération des camps.

Devenu adulte, il prend conscience de l’extermination des Juifs. Les conditions de la mort de son père provoquent en lui une fracture irrémédiable. Il ne parvient pas à pardonner. Des années plus tard, Georges Kiejman devient ministre délégué. Dans le cadre d’une visite officielle, il se rend à Auschwitz et signe le livre d’or de ces mots : « Pardon d’avoir survécu ».

Cet entretien historique est également disponible dans un livre intitulé Pardon d’avoir survécu édité chez Flammarion ainsi que dans une série de podcasts produite par l’INA.

Retrouvez également le témoignage de Simone Veil dans lequel l'ancienne ministre et présidente du Parlement européen revient pendant plus de 5h30 sur sa vie et sa déportation.

À propos des Grands entretiens de l’INA

Les Grands entretiens de l’INA sont les témoignages uniques de femmes et d’hommes dont la pensée, l’expérience ou l’œuvre ont marqué le XXe et le XXIe siècle. À travers 800 heures d’enregistrement, organisées en grandes thématiques (Mémoires de la Shoah, Afriques en scènes, Itinéraires, Mémoire de la danse, Mémoire du théâtre, Musique mémoires, Paroles d’historiens, En guerre(s) pour l’Algérie), ces témoignages conjuguent avec l’Histoire la chronologie personnelle de plus de 200 témoins. La navigation au sein des entretiens est facilitée par un moteur de recherche, un chapitrage précis et leur transcription intégrale.

Actualités

Les actualités de l'INA

Coproduire avec l'INA
«Aux grands mots/maux, les grands remèdes», la web-série qui raconte l’hôpital avec humour
Serge Gainsbourg «à la radio» : en CD, vinyle et digital !
«Nous… Nougaro !», le nouveau concert patrimonial de l'INA
Le documentaire «Jacques Rozier : d’une vague à l’autre» sélectionné à Cannes
«Starsky & Hutch» : deux chevaliers au grand cœur sur madelen
«On pensait qu’il allait revenir» : le témoignage rare de Serge Klarsfeld sur la Shoah
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
Harcèlement scolaire : «On a minimisé la parole des victimes»
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
La République électronique de Dombrance
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»