Aller au contenu principal
madelen fait son cinéma : «L'empire des sens» de Nagisa Oshima

madelen fait son cinéma : «L'empire des sens» de Nagisa Oshima

Tous les jours madelen, l'offre de streaming illimité de l'INA, vous propose une séance de cinéma. Connaissez-vous "L'empire des sens" de Nagisa Oshima, l'un des films les plus sulfureux de l'histoire du cinéma?

Par l'INA - Publié le 13.12.2021
Crédits : INA/Justine Babut

C’est l’un des films les plus sulfureux de l’histoire du cinéma. Dans le Japon militariste de 1936, un couple défraie la chronique en s’adonnant à une passion charnelle extrême. Il y a d’un côté Sada, ancienne prostituée devenue domestique dans une auberge, où elle aime épier les ébats amoureux de ses maîtres et soulager, de temps à autre, les vieillards de passage. De l’autre, Kichizo, le mari de sa patronne, qui l'entraîne bientôt dans une escalade sexuelle qui ne connait plus de limites... Sexe et violence se retrouvent intrinsèquement liés (pensez bien à coucher les enfants avant de lancer la lecture) pour ce film qui, s’il subit à sa sortie les foudres de la censure japonaise, connait un retentissement considérable dans les festivals occidentaux. Développé en France grâce au producteur Anatole Dauman, le premier film pornographique d’auteur est né ! Non pas un film qui, anticipant les snuff movies, se contenterait de "tout déballer". Mais plutôt quelque chose qui tiendrait vers le poème charnel, l'ode à la sensualité, le catalogue de pulsions qu'il ne serait pas absurde de considérer comme un grand geste féministe : n'est-ce pas l'histoire d'une geisha qui prend progressivement le pouvoir sur son maître?