Aller au contenu principal
William Shatner pour de vrai "vers l’infini et au-delà"

William Shatner pour de vrai "vers l’infini et au-delà"

Ce mercredi 13 octobre, William Shatner, le capitaine Kirk de "Star Trek", s'est brièvement envolé dans l'espace à bord d'un vaisseau de Jeff Bezos. En célébrant ses 90 ans en apesanteur, il est devenu le vétéran de l'espace.

Par  Florence Dartois - Publié le 13.10.2021
William Shatner à propos de Star Trek - 1980 - 00:44 - vidéo
 

Depuis le Texas, l'acteur américain William Shatner, héros de la mythique série Star Trek, a décollé peu avant 17h mercredi 13 octobre à bord du vaisseau New Shepard pour un vol orbital. A 90 ans, il devient ainsi le plus vieil humain envoyé dans l'espace. Le voyage lui a été proposé par Jeff Bezos, PDG de la société Blue Origin. "Ce que vous m'avez donné est l'expérience la plus intense que je puisse imaginer. Je suis tellement ému par ce qui vient de se passer. C'est extraordinaire", a-t-il déclaré, en sortant de la capsule. Au côté du comédien se trouvaient trois autres personnes dans la capsule : Chris Boshuizen, Glen de Vries, Audrey Powers.

Le capitaine Kirk, commandant légendaire de l'USS Enterprise, n'imaginait sans doute pas pouvoir un jour explorer réellement "les confins de l'univers", en l'occurrence contempler la planète bleue. William Shatner est devenu célèbre grâce à la série télévisée diffusée à partir de 1966.  Avec Star Wars, Star Trek est sans nul doute l’une des plus grandes sagas de science-fiction portée à l’écran. Tous les ingrédients du succès étaient là : voyages spatiaux à la vitesse de la lumière, mondes extra-terrestres, aventure et technologie… Une recette imparable !

Vers l’infini et au-delà

L'archive en tête d'article est un extrait du magazine de science-fiction "Temps X", des frères Bogdanov, diffusé le 15 mars 1980 à l'occasion de la sortie de l'adaptation cinématographique de la série au cinéma. Dans une interview, l'acteur revient sur l'intrigue de la série qui repose sur les aventures de l'équipage d'un vaisseau spatial "patrouillant dans le fond du cosmos, hors de toute limite connue".  Il précise ici qu'il s'agit de suivre les aventures d'un "équipage composé de 400 membres, principalement du capitaine (James Kirk) et d'un premier officier, originaire de la planète Vulcain (Spock)". Quant  à la  mission du vaisseau, il la comparait aux grandes explorations navales du passé, "elle était d'explorer des mondes inconnus. En fait, notre mission ressemblait en tout point à celle d'un Christophe Colomb, qui au 15e siècle, s'est lancé sur les mers inconnues, à la recherche de nouveaux continents et à la découverte de nouveaux mondes".

En 1980, "Star Trek", le film de Robert Wise sort au cinéma. William Shatner évoque ce "film colossal et très cher" et son personnage le capitaine Kirk "un homme curieux, tourné vers les mondes qu’il explore dans l’espoir d’y trouver une information nouvelle, une réponse aux questions qu’il se pose…"

Tout commence le 8 septembre 1966, sur NBC, avec la diffusion du premier épisode d'une série créée par Gene Roddenberry. Le public américain découvre donc le capitaine Kirk et Monsieur Spock (joué par Leonard Nimoy) et leur vie à bord de l’Enterprise, un vaisseau spatial de la compagnie Starfleet chargé d’explorer la galaxie à la découverte de nouvelles formes de vie extraterrestres. Le succès est tout de suite au rendez-vous Outre-Atlantique.

Une série engagée

La série innove et fait date, utilisant le propos futuriste pour aborder des thèmes de sociétés bien actuels : en pleine Guerre froide, la série américaine montre un équipage international, les Russes compris. Pour la première fois, une femme afro-américaine (Nyota Uhura jouée par Nichelle Nichols) va interpréter un personnage à responsabilité, chargée de la communication à bord du vaisseau. C’est également dans cette série qu’il y a eu le premier baiser interracial des Etats-Unis, entre le capitaine Kirk et une femme noire, le lieutenant Uhura.  Cette scène peut paraître anodine aujourd'hui. Pourtant, lorsqu'elle est diffusée en 1968, c'est un véritable événement ! 

La série va se décliner en plusieurs formats, en dessins animés, et plus d’une dizaine de films sont réalisés pour le plus grand plaisir d'une communauté de fans passionnés, les "Trekkers". C'est aussi l'une des premières séries à avoir développé le merchandising, les fans de la série s’arrachant les produits dérivés.

Le 3 juin 1969 fut un jour de deuil pour les fans de Star Trek, car c'était le dernier jour de diffusion de la série aux USA. Mais la Star Trek mania ne faisait que commencer. Et dans les conventions, les amateurs allaient continuer encore longtemps à s'arracher les autographes des acteurs William Shatner et Leonard Nimoy. 

William Shatner en s'envolant dans l'espace réalise sans doute le rêve de nombreux comédiens de la saga, qui à l'image du comédien James Doohan, alias Scottie, avait demandé à ce que ses cendres soient envoyées dans l'espace après sa mort.

Pour aller plus loin :

Interview du réalisateur Robert Wise dans "Temps X", en 1980,  à l'occasion de la sortie de "Star Trek" au cinéma. Auteur du premier long métrage. Il parle du challenge de porter à l’écran la série, de l’apport du cinéma en matière d’effets spéciaux, costumes et décors.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.