Aller au contenu principal
«Le métier de bouquiniste, c'est d'abord d'aimer les livres»

«Le métier de bouquiniste, c'est d'abord d'aimer les livres»

17 places de bouquinistes sont à pouvoir le long de la Seine à Paris. Les candidats ont jusqu'au 30 janvier pour postuler. La crise frappe le secteur depuis de nombreuses années. 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.04.2018 - Mis à jour le 05.12.2022
Les bouquinistes - 1974 - 03:13 - vidéo
 

L'ACTU.

La mairie de Paris vient de lancer son appel à candidatures pour 17 emplacements de bouquinistes vacants le long de la Seine. Les candidats peuvent postuler jusqu'au 30 janvier et les personnes choisies pourront occuper un stand gratuitement pendant cinq ans.

L'ARCHIVE.

Les bouquinistes de Paris existent depuis le XVIe siècle. Aujourd'hui, environ 300 000 livres d'occasion sont en vente en bord de Seine chez les quelque 220 bouquinistes. Mais le métier ne cesse de disparaître. Fragilisés successivement par l'essor des souvenirs touristiques puis par la pandémie de Covid-19, qui les a contraints à fermer pendant les deux premiers confinements, les bouquinistes souffrent.

Leur nombre est passé de 240 en 1991 à 220 aujourd'hui. Une commission sélectionnera le 7 mars les futurs propriétaires de ces boîtes aux dimensions strictement réglementées et bien connues des touristes, sur les quais de Seine, entre Saint-Paul et les Tuileries rive droite, l'Institut du monde arabe et le musée d'Orsay rive gauche.

« La télévision nous a tués »

En 1974, comme on le voit dans l'archive en tête de cet article, les bouquinistes étaient inquiets pour leur métier, avec la construction de la voie express rive gauche. Un bouquiniste témoignait : « Nous sommes inquiets, car nous n'avons aucun droit sur notre emplacement et l'administration peut nous faire partir dans les 48 heures ». Il ajoutait : « Le public a évolué aussi. La télévision nous a tués (...) Le métier de bouquiniste, c'est d'abord d'aimer les livres »

Depuis 2019, les « traditions et savoir-faire des bouquinistes des quais de Paris » sont inscrits au patrimoine immatériel français. De quoi redonner un coup de fouet à leur activité.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.