Aller au contenu principal
2005 : la loi Leonetti, un premier pas vers la gestion de la fin de vie en France

2005 : la loi Leonetti, un premier pas vers la gestion de la fin de vie en France

Dans un avis du 13 septembre, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) ouvre la voie à une aide active à mourir, strictement encadrée. En France, la fin de vie est aujourd'hui régie par les lois Leonetti et Claeys-Leonetti, votées en 2005 et 2016.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.09.2022
Rapport Leonetti sur l'euthanasie - 2008 - 02:22 - vidéo
 

« Il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir » : mardi 13 septembre, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a rendu un avis où l'euthanasie est jugée possible, selon certaines conditions strictes. À l'heure actuelle, en France, la fin de vie est régie par la loi Leonetti, votée en 2005, et complétée en 2016.

Ce long débat avait été relancé avec l'affaire Vincent Humbert, au début des années 2000. La médiatisation de l'histoire de ce jeune pompier devenu tétraplégique, aveugle et muet mena le Président Jacques Chirac à demander un travail parlementaire sur le sujet. Débutée en 2003, la mission parlementaire fut dirigée par le député UMP Jean Leonetti. La Loi relative aux droits des malades et à la fin de vie de 2005 refuse ainsi l'euthanasie, propose le développement des soins palliatifs mais empêche l'acharnement thérapeutique.

L'archive en tête d'article, datée de 2008, revient sur les conclusions de l'évaluation conduite par Jean Leonetti. Il confirmait : « l'euthanasie ne doit pas être légalisée en France, même de façon exceptionnelle. » Et de préconiser de s'en tenir à la loi de 2005 qui permettait alors aux médecins de « laisser mourir » en fin de vie. Le premier texte de loi fut complété en 2016 par la loi Claeys-Leonetti qui déclenche notamment un droit supplémentaire à une « sédation profonde et continue ». 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.