Aller au contenu principal
Rencontre entre Georges Brassens et son ancien professeur de français Alphonse Bonnafé

Rencontre entre Georges Brassens et son ancien professeur de français Alphonse Bonnafé

Georges Brassens aurait fêté ses 100 ans ce 22 octobre. Un homme compta beaucoup dans sa vie, et conforta sa vocation de poète : un professeur de français et de philosophie, Alphonse Bonnafé. En 1972, le maître et l'élève se retrouvaient avec émotion.

 

Par Florence Dartois - Publié le 05.10.2020 - Mis à jour le 22.10.2021
Georges Brassens et Alphonse Bonnafé - 1972 - 02:39 - vidéo
 

Certains artistes doivent leur carrière à leurs professeurs, ce fut le cas pour Georges Brassens qui évoquait souvent Alphonse Bonnafé, son ancien professeur de français. En 1972, dans  l'émission "Bienvenue," où l'on célébrait son succès et son talent d'auteur-compositeur-interprète, il retrouvait son mentor et lui rendait un vibrant hommage. Ensemble, ils évoquaient leurs souvenirs communs.

Inconnu du grand public, Alphonse Bonnafé est l'une des rencontres capitales qui permirent à Georges Brassens de s'assumer en tant qu'artiste, et surtout de poète. Alphonse Bonnafé était professeur de français à Sète dans les années 30. Egalement professeur de philosophie, il était l'ami de Jean-Paul Sartre. Son allure sportive et son nez cassé lui vaudront le surnom de "boxeur". Il va jouer un grand rôle auprès de ses classes de troisième, en les éveillant à la poésie à travers la découverte des textes de Rimbaud, de Valéry, ou de Mallarmé. Mais surtout  Charles Baudelaire. La classe entière écoute alors sur un phonographe, L’invitation au voyage de Baudelaire, chanté par un ténor de l’opéra, sur une musique de Duparc. Parmi ses élèves à l'époque, se trouve le jeune Georges Brassens chez lequel il décèle un talent pour l'art poétique. Il va encourager le jeune collégien timide à  développer, et laisser s'épanouir, sa propre poésie.

Dans l'extrait en tête d'article, nous sommes le 29 mars 1972,  dans l'émission "Bienvenue" animée par Guy Béart, et consacrée à Georges Brassens. Alphonse Bonnafé apparaît pour la première fois à la télévision. L'artiste ému évoque ses retrouvailles avec son professeur sur le marché aux Puces de la porte de Vanves, où il l'avait recroisé en 1946.

La naissance d'un poète

Le professeur, installé dans le public, revient sur la personnalité de son élève qui était déjà "charmant, naturel, plein d'un désir de comprendre les êtres et les choses". Il raconte aussi comment, en lisant des vers de Brassens, "encore un peu gauche", il lui avait conseillé de laisser sa poésie lui ressembler, "c'est à peu près tout ce que je lui ai dit".

Un conseil qui changera tout pour le jeune auteur en quête de reconnaissance :  "C'est grâce à ça que j'ai pu cesser de cheminer sur un chemin qui n'était pas le mien"

Alphonse Bonnafé plaisante ensuite sur le fait que Brassens aimait déclarer à la presse que c'était à cause de lui "qu'il avait fait de bonnes chansons, mais ce n'était pas vrai du tout !", affirmait-il encore amusé, sous le regard affectueux du chanteur.  Le mentor complète ses propos en évoquant à nouveau la personnalité si particulière, emprunte de refus, de révolte, de bravoure et de force de son jeune élève : "Il voulait prendre les gens et les choses à rebrousse-poil... et c'est de là qu'il est parti je crois... avec une volonté de dire zut au gens, zut au destin, de braver le destin..."

Georges Brassens aurait eu cent ans ce 22 octobre 2021.

 

L'INAttendu du 21 octobre 2021. L'émission de France info et de l'INA réalisée à Sète à l'occasion du centenaire de Georges Brassens. L'invité de l'émission est François Morel.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.