Aller au contenu principal
La représentation des femmes à la télévision et à la radio

La représentation des femmes à la télévision et à la radio

ÉTUDE INA. À la télé, près de neuf réalisateurs de fictions sur dix sont des hommes

Publié le 05.03.2020

La représentation des femmes à la télévision et à la radio

ÉTUDE INA. À la télé, près de neuf réalisateurs de fictions sur dix sont des hommes

Publié le 05.03.2020
Alice Durand
 
Alice Durand

Le CSA présentait jeudi 5 mars 2020 son rapport sur la représentation des femmes dans les médias. Une étude réalisée en collaboration avec l’INA qui a également exposé les résultats de ses travaux sur les réalisatrices de fictions diffusées à la télévision 2008-2018.

Quelle présence et quel temps de parole des femmes dans les médias ?


Comme chaque année, le CSA  a publiéson rapport sur la représentation des femmes à la télévision et à la radio. L’exercice 2019, réalisé en collaboration avec l’INA, révèle une amélioration de la présence des femmes sur les antennes, notamment à la radio.

Voici quelques chiffres clés de ce rapport :

  • Pour la première fois depuis 2016, la part des femmes présentes à l’antenne – télévision (42%) et radio (40%) confondues - dépasse la barre des 40% (41% contre 59% d’hommes)
  • Le temps de parole des femmes à l’antenne - télévision et radio confondues -, mesuré automatiquement par l’INA, est inférieur au taux de présence (36%), ce qui laisse supposer qu’à présence égale, les femmes s’expriment moins que les hommes et ce qui interroge sur les raisons
  • la radio, une présence de femmes en hausse dans les matinales (41% soit +2 points) mais un temps de parole bien inférieur (32%)
  • Le taux d’expertes, télévision et radio confondues, continue de progresser (38% d’expertes, soit +1 point par rapport à 2018 et +8 points par rapport à 2016)
  • Le taux d’invitées politiques, télévision et radio confondues, est celui qui enregistre la progression la plus significative (33% soit +6 points par rapport à 2018)
  • Une forte implication des chaînes de télévision et de radio s’agissant de la diffusion de programmes luttant contre les violences faites aux femmes : programmation spéciale, diffusion du numéro d’urgence et des messages de sensibilisation.

L'INA a par ailleurs dévoilé les résultats d’une étude inédite, menée grâce aux équipes de la Recherche de l’INA et en collaboration avec l’association « Pour les Femmes dans les Médias » , mesurant la place accordée aux femmes dans les fictions diffusées à la télévision, tant derrière la caméra, comme réalisatrices, qu’à l’écran, via leur temps de parole. Entre 2008 et 2018, seuls 12% des réalisateurs des fictions diffusées sur les chaînes de télé étaient ainsi des réalisatrices, et les personnages féminins parlaient près de moitié moins que les hommes.