Aller au contenu principal
Les Apérolibres du Festival INASOUND sont de retour

Les Apérolibres du Festival INASOUND sont de retour

Quatre soirées électro sur le parvis du Palais Brongniart pour encourager et défendre les acteurs culturels et évènementiels, absents depuis des mois. 

Publié le 12.07.2021
Crédits photo : Jean-Claude Pierdet

INASOUND, le Festival des cultures électroniques et numériques de l’INA, présente avec le Palais Brongniart : « Quand Paris fait la Fête : AperoLibres d’INASOUND FESTIVAL », une terrasse électro les 8, 13, 21 et 22 juillet 2021.

Sur le parvis du magnifique Palais Brongniart, ce concept musical de plein air initié en 2020 par l’INA et en coproduction avec GL events, invite une nouvelle fois, la scène électronique française au cœur de Paris. Une démarche soutenue par la ville de Paris et la SACEM, pour encourager et défendre les acteurs culturels et évènementiels, absents depuis des mois.

A l’occasion des AperoLibres, le Palais Brongniart sera habillé d’une fresque Street Art, réalisée en collaboration avec la ville de Paris et l’École Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques (EPSAA) : un camouflage urbain, tout en illusion d’optique jaune et noir, qui associé à la musique des artistes d’INASOUND créera un lien unique entre ce lieu de culture et les musiques électroniques.

Au programme  :

jeudi 8 juillet :

  • 18h - 20h : Zaspéro (DJ set)
  • 20h - 22h00 : Imako (DJ set)
  • 22h00 -00h00 : Arnaud Rebotini (DJ set)

En présence de Jean-Michel Jarre

21h-22h : Séances dédicaces par Arnaud Rebotini du vinyle INA « This is a Quarantine »


13 Juillet

  • 18h-20h / NARY FSHR
  • 20h-21h15 / MIRA LÓ vs CRUELLE DE VAUDEMONT + vs LARRY HOUL
  • 21h15-22h15 / CORRINE
  • 22h15-23h30 / NICOL
  • 23h30-00h / MIRA LÓ vs CORRINE vs NICOL


21 Juillet

  • 18h-20h / IMAKO
  • 20h-22h / TEZ CADEY
  • 22h-00h/ NTDT


22 Juillet

  • 18h-20h / RADIOGITAN
  • 20h-22h / PSOLA
  • 22h-23h / DOMBRANCE / Live
  • 23h-00h / PSOLA b2b IMAKO

@Julien Combes
@Julien Combes
@Julien Combes

ZASPERO

@Julien Combes

IMAKO

@Julien Combes

REBOTINI

@JulienCombes

Ambiance du 8 juillet 2021

@Julien Combes

Ambiance du 8 juillet 2021

Lancer le diaporama : 7 images

Billetterie & infos pratiques :
Entrée 10 euros sur place avec consommation offerte
Paiement uniquement par CB sur place
Bars et snacking sur place

L’ensemble de ces manifestations seront proposées dans le cadre du respect des normes sanitaires en vigueur et la jauge est limitée afin de garantir à tous les meilleures conditions possibles.

Actualités

Les actualités de l'INA

Coproduire avec l'INA
«Aux grands mots/maux, les grands remèdes», la web-série qui raconte l’hôpital avec humour
Serge Gainsbourg «à la radio» : en CD, vinyle et digital !
«Nous… Nougaro !», le nouveau concert patrimonial de l'INA
Le documentaire «Jacques Rozier : d’une vague à l’autre» sélectionné à Cannes
«Starsky & Hutch» : deux chevaliers au grand cœur sur madelen
«On pensait qu’il allait revenir» : le témoignage rare de Serge Klarsfeld sur la Shoah
Sur Youtube, Mireille Dumas retrouve ses anciens témoins
Harcèlement scolaire : «On a minimisé la parole des victimes»
Vous savez comment on avortait lorsque c'était interdit : l'INA lance un appel à témoins
L'INA dévoile la plus large étude jamais réalisée sur la diffusion du documentaire à la télévision
À quoi ressemblaient les campagnes françaises dans les années 60
«Madame est servie», la série qui a inversé les rôles, à voir sur madelen
Regardez les années 70 en version originale avec la chaîne INA 70
«S.P.A.M.», la série qui aide les enseignants et les élèves à décrypter les médias et l’information
Serge Viallet : «Nous sommes des archéologues de l’image»
Le féminisme en ligne est-il un néo-féminisme ?
À la recherche du tombeau perdu de Néfertiti
«Duels d’Histoire» : donner aux femmes leur juste place dans l'Histoire
Hommage à Pierre Richard au festival Au-delà de l’écran de Vincennes
«Le film "Shoah" ne répond pas à la question du pourquoi ?»
«L’étude des oasis nous apporte des solutions pour faire face au réchauffement climatique»
La République électronique de Dombrance
Léa Veinstein : «Le témoignage de Simone Veil est un combat»