Aller au contenu principal
L'infertilité masculine plus importante en France en raison de l'environnement chimique

L'infertilité masculine plus importante en France en raison de l'environnement chimique

13 heures - 18.11.2008 - 02:19 - vidéo

Certains produits chimiques, pesticides ou parabènes, sont-ils en train de mettre en danger la fertilité humaine ? Depuis quelques années, les chiffres deviennent inquiétants : un homme sur dix est stérile en France et de plus en plus de couples consultent les spécialistes. La secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Nathalie KOSCIUSKO- MORIZET, veut mettre en garde les principales professions concernées : agriculteurs ou peintres en bâtiment mais aussi des femmes enceintes, avant l'organisation, la semaine prochaine, d'un grand colloque sur ce thème. Dans une clinique de Béziers, le petit Grégory est né sans produits chimiques : on incite les mamans à se méfier des produits de soins et à surveiller leurs ingrédients. L'établissement en a éliminé certains en raison des produits chimiques qu'ils contiennent et peuvent avoir des conséquences sur la fertilité future des bébés. Olivier TOMA, directeur clinique Champeau de Béziers, montrant des produits écartés par sa clinique : "ce qu'on reproche à ces produits c'est qu'ils contiennent des composés chimiques considérés comme toxiques." Phtalates, diphénols, parabènes sont autant de substances présentes dans le quotidie : cosmétiques, objets en plastique, jouets des bébés. A très fortes doses, ces produits ont un impact direct sur la fertilité des hommes. Bernard JEGOU, président du Conseil scientifique de l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) : "dans l'environnement au travail, il y a des évidences qui montrent que la surexposition se traduit par une baisse de la production de spermatozoides." En 50 ans, la production de spermatozoides chez l'homme a été divisée par deux. Les médecins s'inquiètent. Le nombre de consultations pour problèmes de fécondité se multiplie de façon préoccupante. Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, secrétaire d'Etat chargée de l'écologie : "une femmes enceinte doit limiter son exposition aux produits chimiques, éviter la multiplication des cosmétiques, aller plutôt vers le bio ou au moins le sans parabène. Prendre des produits verts pour l'entretien de la maison labellisés NF environnement." Infertilité, cancers, allergies, la pollution a aujourd'hui des conséquences directes et peut-être graves sur la santé. Chercheurs et associations écologistes réclament une prise de conscience des dirigeants.

Producteur / co-producteur France 3
Générique Journaliste : Nicolas Lemarignier Journaliste reporter d'images : Francis Forget Présentateur : Elise Lucet Monteur : Céline Krauskopff Participants : Olivier Toma, Bernard Jégou, Nathalie Kosciusko Morizet
Descripteur(s) baisse, Béziers, centre hospitalier, contamination, danger, endocrinologie, Environnement, femme enceinte, France, Hérault, industrie chimique, industrie cosmétique, Languedoc Roussillon, maternité, médecine, molécule, pollution, produit chimique, recherche médicale, risque médical, santé publique, spermatozoïde, stérilité, système endocrinien, toxicologie, Vie quotidienne

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.