Aller au contenu principal
Petits plats et micro-sieste : la vie à bord pendant la Route du Rhum

Petits plats et micro-sieste : la vie à bord pendant la Route du Rhum

La 12e Route du Rhum, c'est parti ! La vie à bord des bateaux pendant la course est variée. Entre avoir une bonne alimentation et savoir bien se reposer.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 03.11.2022 - Mis à jour le 09.11.2022
 

La Route du Rhum 2022 a débuté mercredi 9 novembre avec 138 skippers. Depuis 44 ans, la course relie Saint-Malo en Bretagne à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Le record actuel est détenu par Francis Joyon, dernier vainqueur de l’édition 2018, après 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes en mer. 

En France, on aime les courses en solitaire. Ces hommes et ces femmes partent tous en même temps, le premier arrivé en Guadeloupe gagne. Entre temps, comment vont-ils vivre à bord de leur bateau pour parcourir les 3543 milles nautiques (6562 kilomètres) ? C'est une question qui est posée dans l'extrait proposé en tête de cet article.

Miche de pain

Nous sommes en 1986, avant le départ de la 2e édition de la course. On suit les conseils et recommandations de Florence Arthaud - qui part avec les plats de sa maman - et de Philippe Poupon qui estime bénéficier de tout le confort nécessaire sur son bateau. 

Eric Loiseau et Loïc Caradec, eux, ont choisi de se faire préparer des plats par un cuisinier, et donc de partir armés de boites de conserve diverses. Pierre Follenfant montre même les boites qu'il emmène et la miche de pain qu'il va manger. Puis, il nous fait visiter les coques de son trimaran.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.