Aller au contenu principal
La Réunion, mars 1997 : "Comment se fait-il que ça soit aussi cher?"

La Réunion, mars 1997 : "Comment se fait-il que ça soit aussi cher?"

Emmanuel Macron est à La Réunion pendant trois jours. Il est notamment attendu sur la question de l'emploi et de la vie chère. Déjà en 1997, les Réunionnais manifestaient et s'interrogeaient sur le prix excessif des biens de consommation.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.10.2019 - Mis à jour le 24.10.2019

La Réunion, mars 1997 : "Comment se fait-il que ça soit aussi cher?"

Emmanuel Macron est à La Réunion pendant trois jours. Il est notamment attendu sur la question de l'emploi et de la vie chère. Déjà en 1997, les Réunionnais manifestaient et s'interrogeaient sur le prix excessif des biens de consommation.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.10.2019 - Mis à jour le 24.10.2019
 

"Comment se fait-il que ça soit si cher ?" lançait une habitante de La Réunion en 1997 dans le journal de 13H de France 2. 22 ans plus tard, le constat reste le même chez les Réunionnais. Emmanuel Macron, au 2ème jour de son voyage présidentiel, a fait une visite surprise ce jeudi matin dans un quartier de Saint-Denis où les habitants ont dénoncé « la vie chère », sur fond d'appel à la grève générale.

En 1997, les étudiants et les fonctionnaires étaient descendus dans la rue pendant plusieurs jours pour protester contre la vie chère sur l'île. Ils se battaient notamment contre une proposition du gouvernement qui consistait à revenir sur la surrémunération des salaires à La Réunion, un salaire 53% plus élevé qu'en métropole à l'époque.

"Personne n'est capable de dire comment sont faits les prix à La Réunion."

                                                     Chantal Steger, enseignante en biologie en 1997

La journaliste Maryse Burgot rajoutait que les Réunionnais étaient aussi en grève contre le taux de chômage de 40%. "Il faut savoir que c'est un mouvement pacifique qui va bien au delà des seuls fonctionnaires. Il y a de nombreux étudiants mais aussi des chômeurs. Pourquoi ? Car ces gens sont inquiets de leur devenir et du devenir de la réunion." lançait une manifestante. "On se bat pour qu'enfin on nous dise pourquoi les choses sont aussi chères. Qu'elle soit un peu chère on le comprend mais que ça ne soit pas du 200, 300%." rajoutait Denise Caro, directrice d'école maternelle.

En novembre 2018, le mouvement des "gilets jaunes" avait pris une place importante sur l'île de La Réunion. Selon l'Insee, le coût de la vie pour un budget moyen de ménage réunionnais est majoré de 7,1% par rapport à la métropole.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.