Aller au contenu principal
Franck Bauer, le speaker de Radio Londres qui a dit 517 fois «les Français parlent aux Français»

Franck Bauer, le speaker de Radio Londres qui a dit 517 fois «les Français parlent aux Français»

Le 13 juin, le chanteur Axel Bauer sort un nouvel album intitulé « Radio Londres » dont plusieurs titres rendent hommage à son père, Franck Bauer, qui fut l’une des voix de Radio Londres pendant la Seconde Guerre mondiale. En 2008, l'ancien speaker revenait sur cette expérience marquante.

Par Florence Dartois - Publié le 12.01.2022 - Mis à jour le 03.05.2022
 

Dans son septième album « Radio Londres », Axel Bauer rend hommage à son père , Franck Bauer, décédé en 2018 à l’orée de ses 100 ans. Notamment dans le titre Ici Londres, dévoilé le 12 janvier dernier, dans lequel il évoquait le rôle de son père pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsqu'il fut résistant et speaker dans l’émission «Les Français parlent aux Français» entre 1940 et 1942. Émise par la BBC à Londres, elle transmettait des messages à la Résistance française.

Dans un article paru dans Le Parisien le 11 janvier 2022, Axel Bauer racontait la genèse de cette chanson : « Elle est née il y a une petite dizaine d’années. À l’époque, mon père était venu à la maison et m’avait raconté son histoire. Il m’a eu assez tard et, quand j’étais gamin, il ne parlait jamais de la guerre. J’ai vraiment découvert sa psychologie en lisant « 40 à Londres » (son autobiographie, parue en 2004 chez Bayard). On voulait faire cette chanson ensemble. J’ai enregistré sa voix, je lui ai demandé de redire « les Français parlent aux Français » — ce qu’il avait fait 517 fois pour l’émission — et Boris Bergman a écrit ce beau texte. »

Franck Bauer avait à plusieurs reprises raconté son aventure londonienne à la télévision. Avec d'autres speakers, il symbolisait alors la France libre du général de Gaulle. L’archive en tête d’article est une interview accordée à France 3 Reims en juin 2008, à l’occasion de l’inauguration, à Colombey-les-Deux-Eglises, d’une plaque en hommage au rôle joué par Radio Londres durant la guerre.

A 90 ans, le vétéran évoquait quelques souvenirs de l'émission « Les Français parlent au Français », dans laquelle il était chargé de la lecture de multiples messages codés à destination de la France résistante et dont nous vous proposons des images d'époque ci-dessous. Franck Bauer apparaît furtivement à 25 secondes.

Au coeur de l'orage : La BBC
1948 - 02:09 - vidéo

« Ici Londres, les Français parlent aux Français »

La voix de la France libre

Plus de 60 ans plus tard, Franck Bauer décrivait l’importance de leur mission : « Les Français écoutaient Radio Londres car il n’y avait pas d’autres moyens d’avoir des nouvelles vraies (…) On était la voix des équipes qui étaient encore en liberté et qui pouvaient s’exprimer librement, ce qui était déjà quelque chose d’assez rare ». Plus d’une heure d’émission était ainsi diffusée chaque soir. Le général de Gaulle n’avait droit, lui, qu’à cinq minutes quotidiennes. C’est sur ces ondes qu'il lança son célèbre appel du 18 juin 1940.

Franck Bauer soulignait qu'à cette époque que les Français étaient les invités des Anglais : « Nous étions nous des employés des Anglais et nous faisions le programme français de la BBC ». Dans son livre de souvenirs, il n’avait pas beaucoup évoqué les fameux messages personnels, aussi obscurs que cruciaux pour les réseaux de la Résistance : « Pour nous, ces messages étaient certainement importants mais nous n’avions aucune part ni dans leur fabrication ni dans la compréhension. C’était des bouts de papier qu’on mettait sur notre table et qu’il fallait lire. »

Quittant la France occupée pour Londres dès juin 40, le jeune musicien de jazz de 21 ans avait été choisi grâce à sa voix par Jean Oberlé, l'inventeur de « Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand ». Dans l'interview ci-dessous, il racontait que le coordinateur de Radio Londres la trouvait assez « claironnante pour passer le brouillage » et donner aux résistants « des vraies nouvelles et des raisons d'espérer ».

Franck Bauer, la voix de Radio Londres
2004 - 02:25 - vidéo

« Notre boulot, c’était de pousser à la résistance »

Franck Bauer a connu une vie extraordinaire : musicien de jazz, reporter de guerre, secrétaire général de la Comédie-Française, directeur du premier cabinet français de relations publiques. Mais son expérience à la BBC restait un souvenir vivace du combat des ondes pour la liberté. Dans la vidéo ci-dessous, datée de 2009, il comparait son passage à la BBC tous les soirs à 20 heures, à celui de « Poivre d’Arvor à la télévision » : « J’organisais le programme et je l’annonçais (…) Des millions de gens écoutaient tous les soirs notre émission. Ils étaient souvent couchés sous leur table avec des couvertures pour que la milice ou les Allemands ne puissent pas les déceler, sans cela ils auraient été sévèrement punis. Notre boulot, c’était de pousser à la résistance. Informations, ordre du jour sur ce qu’il faut faire. »

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.