Aller au contenu principal
1967... dans la peau d'un astronaute!

1967... dans la peau d'un astronaute!

Avant de s'envoler pour l'ISS et devenir un héros de l'espace, il faut s'entraîner et beaucoup ! Et ce n'est pas de tout repos... hier comme aujourd'hui, le futur astronaute doit subir pour cela un entraînement de surhomme… La preuve dans ce reportage des années 60.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.10.2017 - Mis à jour le 21.04.2021

1967... dans la peau d'un astronaute!

Avant de s'envoler pour l'ISS et devenir un héros de l'espace, il faut s'entraîner et beaucoup ! Et ce n'est pas de tout repos... hier comme aujourd'hui, le futur astronaute doit subir pour cela un entraînement de surhomme… La preuve dans ce reportage des années 60.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.10.2017 - Mis à jour le 21.04.2021
 

Avant que Thomas Pesquet ne franchisse le seuil de la station orbitale internationale, il a dû subir des mois d'entraînements intensifs. Une chose est sûre, avant de flotter en apesanteur et de contempler un coucher de Terre, il y aura eu de nombreuses heures de souffrances pour ces hommes en quête d'aventure. Découvrons l'entraînement des futurs cosmonautes des missions Apollo, ceux qui allaient marcher sur la Lune en juillet 1969. Rien ne leur fut épargné : les descentes en vrille, les tours de centrifugeuse qui déplacent les organes de plusieurs centimètres, les tourniquets, les balançoires verticales que l'on doit pratiquer les yeux fermés pour supporter la désorientation. Nos candidats astronautes devaient également être maîtres de leurs réactions, être ingénieurs et ingénieux pour parer à tout problème imprévu en mission… et bien d'autres choses que ce reportage de 1967 détaille avec un certain sadisme…

Qui seront les prochains voyageurs pour la Lune ou Mars ? L'Agence spatiale européenne a lancé le recrutement de ses futurs astronautes. La campagne a débuté le 31 mars 2021. Cette vague de recrutement est une première depuis 11 ans pour l'ESA et ses 22 États membres. Si l'espace infini vous tente toujours, il ne vous reste plus qu'à postuler. Cette campagne se veut plus ouverte, aux femmes et aux handicapés. Mais il n'y aura que peu d'émus puisque seulement de quatre et six candidats seront retenus à l'issue d'un long processus de sélection qui s'achèvera en octobre 2022. La précédente campagne de 2008-2009 avait tenté plus de 8 000 aspirants, moins de dix avaient franchi la sélection, parmi lesquels Thomas Pesquet, benjamin du corps européen des astronautes.

A voir également

Le dossier astronomie

Le dossier Astéroïdes, une menace pour la Terre ?

Le dossier La nuit des étoiles

Plus de contenus sur l'astronomie et l'espace


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.