Aller au contenu principal
Françoise Bernard, la femme qui a vendu 1 million d'exemplaires de ses "Recettes faciles"

Françoise Bernard, la femme qui a vendu 1 million d'exemplaires de ses "Recettes faciles"

Françoise Bernard est morte le 19 septembre à l'âge de 100 ans. Ambassadrice de la marque Unilever dans les années 1950, elle avait sorti en 1966 un recueil de recettes de cuisine devenu un best-seller, "Les recettes faciles".

Par Cyrille Beyer - Publié le 21.09.2021
Françoise Bernard - 1966 - 02:13 - vidéo
 

Elle fut le symbole de la ménagère des Trente glorieuses : une femme moderne, jonglant entre son travail et la cuisine pour satisfaire mari et enfants : Françoise Bernard, de son vrai nom Andrée Jonquoy, est morte dimanche 19 septembre à l’âge de 100 ans.

Entrée au service de Unilever après la Libération comme secrétaire, Andrée Jonquoy en devient en 1952 conseillère culinaire, une sorte d’icone de la multinationale agroalimentaire. Un « coup de comm » visant à personnaliser aux yeux des consommatrices la ménagère idéale, jeune, dynamique et inventive, modèle d’une société française en pleine mutation. Sous son patronage sont organisés des concours d'aptitude ménagère à travers le pays. Pour distiller conseils et recettes, et faire mieux vendre ses produits, Unilever lui attribue alors le nom d’emprunt de Françoise Bernard. C’est sous ce pseudonyme qu’elle signera ses fameux livres de recettes, du premier, accompagnant les autocuiseurs de la marque SEB, dès 1956, au recueil qui restera comme son plus grand succès, Les Recettes faciles, publié en 1966.

Pour la femme moderne

C’est dans le cadre de la sortie de ce livre que nous retrouvons Françoise Bernard, interviewée le 30 juin 1966 pour le journal télévisé de "Alsace Actualités" de l'ORTF. La désormais célèbre conseillère cuisinière y rappelle son expérience de treize ans au sein d’une « grande société de produits alimentaires » et raconte les « milliers de lettres de ménagères » reçues en autant d’années. Une correspondance fournie qui l'a poussée à confectionner un guide pratique au service de la femme moderne : « J’ai essayé de résoudre tous les problèmes qu’elles me posent dans ces lettres. Le grand problème de la ménagère moderne, c’est de ne pas avoir le temps de faire la cuisine, ni les moyens, ni même les connaissances. » 

L'auteure décide pour plus d'efficacité de présenter ses recettes au moyen d’index en début de livre : « Les recettes rapides sont regroupées, [de même] que celles économiques, ou les recettes faites pour accommoder les restes. » Un choix judicieux, qui aura sans doute fait beaucoup pour le succès du livre.

En 2003, le journal de 13h de France 2 consacrait un portrait à Françoise Bernard à l'occasion d'une nouvelle réédition de ses Recettes faciles, en précisant que le best-seller des fourneaux s’était vendu à plus de 1 million d’exemplaires.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.