Villeurbanne, ville majeure de l'agglomération lyonnaise, a été désignée capitale française de la culture 2022. Peuplée de 147 000 habitants, Villeurbanne est marquée par son passé ouvrier dont les conditions de vie difficiles ont motivé la construction en 1934 du quartier des Gratte-ciel, une cité unique en France. En 1984, ce reportage du journal télévisé de France 3 Rhône-Alpes en proposait une visite.

Le 23 juin 1984, le journal télévisé de France 3 Rhône-Alpes propose la découverte du quartier des Gratte-ciel à Villeurbanne, à l'occasion des 50 ans de cet ensemble architectural qualifié de « révolutionnaire ».

C'est en 1934, au milieu des champs et des usines, que naissent alors ces tours de béton blanc à ossature métallique, d'après une technologie importée des Etats-Unis et encore jamais utilisée en France.

Elles sont la volonté du maire socialiste, Lazare Goujon, un médecin élu en 1924 dans cette ville de la banlieue lyonnaise à la forte population ouvrière. Attaché aux principes hygiénistes et progressistes, Lazare Goujon rêve pour eux de logements alliant modernité et salubrité. L'architecte Môrice Leroux va réaliser son utopie.

000_ARP1221501

Photo prise le 15 novembre 2004 de l'Hôtel de Ville de Villeurbanne. AFP PHOTO/FRED DUFOUR

Le quartier des Gratte-ciel s'organise autour de l'avenue Henri Barbusse, au bord de laquelle sont érigés des immeubles de 9 à 11 étages, terminés en toits terrasse qui s'étalent en gradins. L'entrée de l'avenue est symbolisée par deux gratte-ciel de 19 étages. L'hôtel de ville et le palais du Travail (dont une partie accueille le TNP depuis 1972) complètent cet ensemble architectural. 

Le quartier des Gratte-ciel est le seul exemple majeur en France d'une cité à caractère social formant le centre commercial et politique d'une ville. Son architecture moderniste attire de plus en plus l'intérêt de ses habitants, comme des touristes. Un projet, en cours de réalisation, prévoit la continuation du quartier avec la construction d'habitations reprenant le concept des gradins.

Pour aller plus loin : 

Le 5 mars 2004, à l'occasion du 70e anniversaire des Gratte-ciel, l'historien Philippe Videlier évoque la genèse du quartier.

Le 6 juin 2014, France 3 Lyon nous propose la visite du quartier : Dans le cadre du parcours de tourisme culturel baptisé "les utopies réalisées", créé en 2009 par la région urbaine de Lyon, la compagnie Cybèle fait visiter un appartement témoin.

Le 27 mai 2015, France 3 Lyon fait le point sur le projet de prolongation du quartier des Gratte-ciel : Le projet de prolongement de l'avenue Henri Barbusse va débuter à l'automne et s'écoulera jusqu'à 2025. Il fera 7 hectares de plus, et proposera 870 nouveaux logements. Le centre ville se verra étoffé avec de nouveaux commerces. Pour cela, il faudra démolir 3 immeubles et le lycée Pierre Brossolette, qui sera reconstruit plus loin.

Cyrille Beyer

Rédaction Ina le 31/03/2021 à 17:16. Dernière mise à jour le 08/04/2021 à 15:48.
Art et Culture