Aller au contenu principal
La tour Triangle ou le gratte-ciel de la discorde

La tour Triangle ou le gratte-ciel de la discorde

Les travaux de la tour Triangle ont débuté dans le 15e arrondissement de Paris. L’édifice de 180 mètres de haut accueillera notamment des commerces, des bureaux et même un hôtel d’ici la fin 2026. Un projet lancé il y a 14 ans, en 2008, et qui a dû faire face à de nombreuses contestations.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 25.01.2022 - Mis à jour le 10.02.2022
 

La construction de la Tour Triangle, futur gratte-ciel controversé à Paris, a débuté, a annoncé le 10 février 2022 le groupe Unibail-Rodamco-Westfield, promoteur du projet dont le coût est chiffré à 660 millions d'euros. Une tour qui aurait pu s'appeler tour de la discorde, tant ont été les obstacles sur son chemin. 

Septembre 2008 voit le début du projet. Bertrand Delanöé, alors maire de Paris, veut construire une nouvelle tour de 180 mètres de haut dans le 15e arrondissement. Le but, redynamiser le quartier du parc des expositions.

Dès le début, le projet est critiqué. Pollution visuelle, problème de circulation, pas écologique… pour l’opposition politique et certains riverains, c’est clair, la tour Triangle ne doit pas sortir de terre !

Face à cette grogne, l’avenir de la tour reste en suspens. 3 ans plus tard, en 2011, elle est toujours prévue mais aucune trace du chantier à l’horizon. Et les opposants au projet continuent leur combat.

2014, Anne Hidalgo devient maire de Paris. Et la tour Triangle s’éloigne un peu plus. Le projet doit d’abord être validé par un vote au conseil de Paris. Le 17 novembre, après un débat houleux, les élus donnent leur verdict : C’est non ! Le conseil de Paris rejette le projet des architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron. 

La tour Triangle définitivement abandonnée ? Hé bien non, un an plus tard, en 2015, nouveau vote au conseil de Paris. Cette fois, les élus votent pour. 

Mais malgré cette validation, certains riverains continuent de s’y opposer. En 2018, trois associations portent plainte contre la ville de Paris pour délit de favoritisme.

Ces plaintes n’iront pas plus loin. En 2019, la justice les rejette et valide définitivement le projet. 

La fin des travaux est prévue pour 2026. La tour Triangle deviendra le troisième plus haut édifice de Paris, derrière la tour Montparnasse et la tour Eiffel.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.