Catherine Lara, la rockeuse de diamants, fait ses adieux à la scène pour la Saint-Valentin. Avant de chanter, l'artiste était une violoniste renommée. En 1970, elle faisait ses débuts sur la scène dans un ensemble musical.

A 75 ans, la chanteuse entame sa tournée d'adieux. Une carrière débutée à la fin des années 60... mais pas dans la chanson ! Non, la jeune femme dirigeait à l'époque l'ensemble musical Les Musiciens de Paris, dans lequel elle était violoniste solo. Une violoniste émérite, lauréate du prix de la fondation de la vocation en 1968, sous son vrai nom, Catherine Bodet.

cath-lara620

Dès 1970, la musicienne et son ensemble se produisent sur les plateaux de télé. Nous sommes le 2 mars 1970, dans l'émission de variétés La joie de vivre, consacrée à maître Floriot, un ténor du barreau très célèbre qui défendit Marcel Petiot après-querre. Au programme ce jour-là, l'ensemble musical, Les Musiciens de Paris, fondé par son premier violon, Catherine Bodet, alias Catherine Lara. Ils interprètent en direct un concerto d'Albinoni. L'artiste apparaît avec une coupe courte brune et un col roulé pailleté.

En avril 1970, l'ensemble est en répétition au Palais de Sports, mais pas pour un concert classique, non, ils accompagnent Jean Ferrat dans son tour de chant.

Catherine Bodet décrit l'organisation des Musiciens de Paris : "La base de l'orchestre est un quatuor augmenté. Nous travaillons en quatuor… Nous n'avons pas de chef d'orchestre" précise-t-elle souriante.

Jean Ferrat raconte ensuite son plaisir à faire cette expérience, malgré les critiques. Le chanteur l'affirme : "C'est une expérience tout à fait réussie. Ça fait 10,15 ou 20 ans que je le pense. Quand il règne une certaine qualité, dans n'importe quel domaine, le public le plus populaire qui soit est sensible à cette qualité et réagit tout à fait bien. C'est les marchands de soupe qui parlent autrement".

Ceux qui critiquent, Suzy Haïm voit en eux : "Des gens qui souhaitent un cloisonnement permanent, que ce soit dans tous les domaines. Pas seulement sur le plan musical".

Pour aller plus loin

Visionner la vidéo en intégralité. Musique en 33 tours : Rencontre avec les Musiciens de Paris (12 avril 1970) 

En 1962, Catherine Lara, jeune chanteuse, accordait une interview émouvante à Denise Glaser. "C'est le rêve qui se réalise. C'est merveilleux. Je suis très consciente de ce qui arrive. C'est la folie. Elle y fredonnait aussi ses premiers succès". (Discorama, 23 avril 1972) 

D'autres contenus sur Catherine Lara 

Rédaction Ina le 12/02/2020 à 16:39. Dernière mise à jour le 12/02/2020 à 16:57.
Art et Culture Musique