Lise London : survie grâce à la solidarité - Vidéo Ina.fr

Lise London : survie grâce à la solidarité

Publicité

Lise London : survie grâce à la solidarité

Le cercle de minuit

video 15 mai 1995 12 vues 15min 36s

Interview de Lise LONDON, grande résistante, par Laure ADLER sur le camp de Ravensbrück : Lise LONDON a survécu grâce à la solidarité, la résistance au quotidien dans le camp et la libération dans la nuit du 12 au 13 avril 45. Après avoir évoqué sa jeunesse à Saint Etienne, elle parle de son idéal aujourd'hui, dans un monde "qui va bien mal". Durant l'occupation, avant d'être déportée, elle était " la mégère de la rue Daguerre ", c'est ainsi que les allemands et la police française l'appelaient. Pour Radio Londres et Radio Moscou, elle était l'héroïne de la rue Daguerre. Leur force était d'avoir leur comité clandestin, de solidarité et de résistance. Elle fut arrêtée et elle explique comment étaient organisés les trains de déportation : lorsqu'il y avait un nombre suffisant de femmes parquées à Romainville, alors les nazis les envoyaient à Ravensbrück. Là, leur responsable de leur bloc, était une communiste tchèque, qui était là depuis 4 ans. Comme elles parlaient des langues très différentes pour pouvoir se comprendre, alors elles ont organisé des chants, des danses dans le bloc de quarantaine, d'où elles n'avaient pas le droit de sortir. Elles étaient 900 femmes dans ce bloc, sans place. Lise LONDON raconte comment elles ont résisté ensemble, dans ce quotidien dans le camp. Elle raconte le marché aux esclaves : les femmes du bloc étaient sorties nues et les nazis en ont choisi 3000 pour partir aux camps de travail et elles ont immédiatement mis en place leur travail de résistance intérieure avec les chefs de groupe, qui étaient dans le comité de résistance. Récit de leur sortie du camp au moment du débarquement. Une jeune déportée est venue leur dire que " les SS nous ont abandonnées". Elles ont marché en petits groupes, mais certaines ont été rattrapées et emprisonnées dans les prisons de Dresde. Laure ADLER donne la parole à ceux qui font le théâtre d'aujourd'hui : Gildas MILIN, dont c'est la première mise en scène, présente le thème de sa pièce "L'Ordalie". Par la suite Laure ADLER invite Lise LONDON à raconter son militantisme communiste et les idéaux qui l'ont animée, dont " Liberté, Egalité, Fraternité ".

Émission

Le cercle de minuit

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

réalisateur

Jean Pierre Barizien

participant

Lise London

présentateur

Laure Adler

AdBlock activé!