René Fallet : autoportrait - Vidéo Ina.fr

René Fallet : autoportrait

Publicité

René Fallet : autoportrait

Variances

video 30 nov. 1971 5871 vues 29min 08s

Rencontre avec René FALLET. L'homme refuse le qualificatif de romancier populiste et préfère celui de "populaire". Enfant durant l'Occupation, il se souvient de l'arrivée des Allemands et de l'arrestation de son père, communiste, de son engament dans l'armée à 17 ans en 1944. Le jeune René FALLET était amateur de poésie. C'est d'ailleurs la lecture d'Arthur RIMBAUD qui lui a donné envie d'écrire. Il se souvient de sa rencontre avec Blaise CENDRARS grâce auquel il est entré dans le journalisme. Il parle de ses goûts : le vélo, la pêche, la pétanque, et de lui même avec ironie. Je suis parfaitement infidèle dit-il sauf en amitié. L'homme revendique le goût de boire. Il tente d'expliquer sa conception de la vie et ce qu'il nomme sa sensibilité. Pourtant René FALLET refuse de se laisser attendrir par les malheurs du monde et se définit comme un anarchiste de gauche à droite. La grande catastrophe serait que le Tour de France n'est pas lieu dit-il. Le romancier estime être heureux que dans l'écriture et n'a aucun tabou quand il s'agit de mettre en mots ce qu'il a pu vivre ou penser. Je ne fais pas dans la très haute littérature dit-il et je pense que mes livres distraient les gens. Sauf son dernier roman "L'Amour baroque" qui est un livre grave. Il affirme n'attendre rien de la vie si ce n'est le plaisir : boire, aimer, manger, marcher résume-t-il.Le document est illustré par des bancs-titres de photos, des couvertures de ses libres et par une séquence tournée lors d'une couse de vélo amateur à laquelle participait le romancier.

Émission

Variances

Production

producteur ou co-producteur

Office national de radiodiffusion télévision française

Générique

réalisateur

Michel Pamart

journaliste

Florence Gruère

participant

René Fallet

AdBlock activé!