Duel sur la 5 : "Immigration : un danger pour la France ?" - Vidéo Ina.fr

Duel sur la 5 : "Immigration : un danger pour la France ?"

Publicité

Duel sur la 5 : "Immigration : un danger pour la France ?"

Le journal 12h30

video 05 déc. 1989 52821 vues 24min 10s

Débat exceptionnel opposant Messieurs LE PEN et STOLÉRU lors de l'émission "Duel" proposée par La Cinq. Thème dont les deux hommes doivent débattre : "L'immigration est-elle dangereuse pour la France ?". - GP sur Jean-Marie Le PEN, président du Front National, baissant la tete pendant que Jean-Claude BOURRET le présente aux téléspectateurs. - GP Lionel STOLERU, secrétaire d'Etat auprès du premier Ministre chargé du Plan, portant des lunettes. - L. STOLERU met en garde Le Pen dès le début du débat sur le fait qu'il s'agit d'un débat sérieux et il le prie de bien se tenir "Vous avez du caractère, j'en ai aussi" (il élève la voix, comme il le fera souvent au cours du débat pour calmer son adversaire ou pour lui couper la parole). Il commence le débat en reprochant à Le Pen ses idées extrémistes lorsqu'il parle des immigrés à Dreux, ou du voile à Creil, ou des immigrés délinquants "Le mur de la haine est tombé à Berlin, ne le reconstruisez pas à Dreux". - J. M. LE PEN répond à Stoléru en faisant une comparaison entre ce qui vient d'etre dit et la Russie tsariste de Catherine II, il dénonce les accusations de Stoléru. - En incrust, première question du sondage effectué pendant le débat auprès des téléspectateurs et image des deux hommes filmé en parallèle. - J. M. LE PEN défie son adversaire de trouver dans ses discours un appel à la haine. - L. STOLERU répond en citant "DURAFOUR crématoire". - J.M. LE PEN dénonce la coalition de "la bande des quatre" contre le Front National. Il les accuse d'etre le "lobby de l'étranger" et ajoute "J'adore les étrangers chez eux, j'adore les mosquées en Algérie, j'adore le tchador au Maghreb". - L. STOLERU réoriente le débat sur le thème de l'immigration, aborde les thèmes du travail clandestin, parle des descentes qu'il a organisé dans le Sentier, ce à quoi Le Pen répond "Vous pourriez faire une rafle". - J.M. LE PEN interrompt L. Stoleru en lui demandant s'il a la double nationalité. - STOLERU : "Laquelle ?". - LE PEN : "Je ne sais pas, je vous demande". - STOLERU : "Non, je suis francais". - LE PEN : "Parfait, sinon j'aurai été un peu gené". - J. C. BOURRET intervient en disant que Le PEN veut sans doute faire allusion au fait que L. STOLÉRU est juif, et qu'il pourrait avoir la double nationalité israélite et francaise. - J. M. LE PEN reproche à STOLÉRU d'avoir été ministre de CHIRAC, BARRE ET ROCARD et le traite de "caméléonel STOLÉRU", il ajoute qu'il ne peut s'empecher "les jeux de mots pour faire sourire le pays". - Retour au problème de l'immigration, LE PEN cite les chiffres de "France Soir" : six à huit millions d'immigrés / donne plusieurs citations de STOLÉRU dans lesquelles il voit des contradictions et l'accuse d'avoir "servi toutes les politiques". - L. STOLERU retourne son sablier, selon le principe de l'émission, pour le faire taire / cite à son tour Le Pen en 1958, au moment où il faisait campagne pour l'Algérie francaise / cite Madame STIRBOIS "libérez la France, comme si elle se prennait pour jeanne d'Arc". - J. M. LE PEN retourne à son tour son sablier pour compter son temps de parole, précise qu'il a été le premier homme politique à proposer la candidature d'un arabe "donc je ne suis pas raciste". - Derniers mots de L. STOLERU reprochant à Le Pen d'exciter la peur des francais, alors qu'il faudrait leur donner confiance en leur identité, ajoute qu'il y a beaucoup de musulmans qui sont de très bons francais. - J. M. LE PEN conclut en disant qu'il faut prendre des mesures sociales pour les francais, "pour qu'ils fassent des petits francais, là est l'avenir de la France".Débat exceptionnel opposant MM Le PEN ET STOLÉRU sur le thème : "l'immigration est-elle dangereuse pour la France ?".2 jours apres les resultats du 2ème tour des législatives partielles à Dreux et à Marseille (élection respective de Marie-France STIRBOIS, FN, et de Jean-François MATTEI, UDF), Jean-Marie Le PEN (président du FN) et Lionel STOLÉRU (secrétaire d'Etat auprès du 1er ministre chargé du plan) sont invités en plateau pour un duel concernant l'immigration.

Émission

Le journal 12h30

Production

producteur ou co-producteur

La Cinq

Générique

journaliste

Jean Claude Bourret

participant

Jean Marie Le Pen
Lionel Stoleru

AdBlock activé!