DOSSIER/IMMIGRATION OBJECTIF ZERO/INVITE JEAN CLAUDE BARREAU - Vidéo Ina.fr

DOSSIER/IMMIGRATION OBJECTIF ZERO/INVITE JEAN CLAUDE BARREAU

Publicité

DOSSIER/IMMIGRATION OBJECTIF ZERO/INVITE JEAN CLAUDE BARREAU

Le Soir

video 02 juin 1993 2107 vues 16min 20s

IMMIGRATION OBJECTIF ZERO : Pasqua vient de présenter son projet de loi pour la réforme du code de la nationalité. Christine Ockrent a invité en plateau JEAN-CLAUDE BARREAU (conseiller de Charles Pasqua pour les questions d'immigration) et PATRICK WEIL (professeur à Sciences Politiques) pour débattre de la réforme Pasqua. - Q Christine Ockrent : "est-ce la fin d'une hypocrisie qui tolérait le travail clandestin au nom de l'efficacité économique de certains secteurs ?". - R J.C Barreau pour qui l'immigration a changé : "l'immigration aujourd'hui n'est plus une immigration de travailleurs mais de peuplement. L'immigré est plus une femme, un enfant, un étudiant qu'un travailleur. L'immigration de travail a été arrêtée en 74 par VGE. La masse des arrivants ne sont plus des célibataires comme dans les trente glorieuses mais ce sont des familles donc des ayants-droits. Cette loi veut reprendre l'ordonnance de 45 et tout refaire, intégrer dedans ce qui n'étaient que des circulaires et intégrer dedans les possibilités d'expulsion. - Retour plateau après le sujet sur la maîtrise de l'immigration clandestine. - Q Christine Ockrent : "l'immigration zéro peut-elle être un objectif ?". - R J.C Barreau : "Pasqua dit que c'est un idéal mais un idéal irréalisable. Cette loi ouvre des procédures officielles, elle fera désormais entrer des étrangers tout à fait officiellement". - R Patrick Weil : "ce projet de loi s'inscrit dans la continuité d'un consensus qui existe entre les partis démocratiques de droite et de gauche depuis 1984. En 1979 VGE avait cherché à faire repartir de France les étrangers en situation régulière, ce n'est pas l'objectif de ce projet de loi. Il y a une nouveauté, c'est la 1ère fois qu'un gouvernement se fixe comme objectif de diminuer l'immigration légale. - R J.C Barreau pense que la loi Pasqua est rigoureuse mais ouverte. L'accueil d'un étranger sur le sol français suppose certaines conditions : "il faut que le demandeur du regroupement familial ait un salaire et un logement". Il s'oppose ouvertement aux allocations familiales systématiques pour les étrangers. - R Patrick Weil qui pense que les regroupements familiaux ont diminué depuis 20ans. Selon lui la loi Pasqua contribuera à diminuer les fraudes mais au moins 100.000 personnes rentreront encore en France chaque année. - R J.C Barreau : "nous voulons qu'il y ait des entrées mais régulières. - Balladur était l'invité de Cavada à "la Marche du siècle": "l'expression France terre d'asile demeure valable à condition qu'elle ne soit pas utilisée comme une fraude". - Q Christine Ockrent : "volonté de juguler ou encourager la xénophobie ?". - R J.C Barreau : "le projet Pasqua est la dernière solution pour faire accepter l'immigration paisible aux français et éviter les scènes qu'on voit en RFA. Il faut maîtriser les flux migratoires? c'est une loi utile. - R P. Weil : "pour moi c'est une loi nuisible et insuffisante".

Émission

Le Soir

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Christine Ockrent

participant

Jean Claude Barreau
Patrick Weil

AdBlock activé!