La campagne électorale pour les élections municipales à Toulouse - Vidéo Ina.fr

La campagne électorale pour les élections municipales à Toulouse

 

La campagne électorale pour les élections municipales à Toulouse

19/20

19/20 Edition nationale

video 07 févr. 2001 779 vues 03min 44s

Reportage à Toulouse où la campagne électorale en vue des élections municipales à Toulouse bat son plein : présentation des forces en présence et des chances de chacun. L'ancien maire de Lourdes Philippe DOUSTE BLAZY se présente pour succéder à Dominiqu BAUDIS dans la même tonalité politique ; à gauche, c'est François SIMON qui se présente pour les socialistes, tandis qu'une liste de gauche alternantive et de mouvements associatifs ("Motivés") à laquelle est lié le groupe Zebda fait office de contre pouvoir. Alternance de commentaire sur images de Toulouse et d'interviews de Salah AMOKRANE (Tête de liste "Motivés"), de François SIMON (Tête de liste PS) et de Philippe DOUSTE BLAZY (Tête de liste UDF).[Source : documentation France 3] A Toulouse il y a des concerts qui rassemblent beaucoup plus de monde que des meetings politiques. La liste "Motivés", celle des amis du groupe Zebda est régulièrement en hausse dans les sondages. Militants depuis les années 80 dans les associations de quartier, ils ont décidé de sauter le pas en présentant leur liste. Zebda fait office de contre pouvoir contre des listes plus classiques. Sonore Salah Amokrane : "L'idée du contre pouvoir, certainement il y a de cela, mais un contre pouvoir qui est aussi constructif" Pour Philippe Douste Blazy, le dauphin de Dominique Baudis, la bataille s'annonce plus difficile, malgré Florence, la fille de l'ancien maire, appelé à la rescousse par le candidat UDF. A Toulouse, on prête à Philippe Douste Blazy des ambitions natonales, on lui reproche parfois d'être trop souvent à Paris. Alors, à 5 semaine du scrutin, il arpente la ville et réuni les toulousains dans le moindre bistrot de quartier. Dans cette ville qui se gagne au centre depuis 30 ans, il agite le spectre d'une gauche extrême. Sonore Philippe Douste Blazy : "Il y aura un choix, très clair, le 18 mars, entre une liste, la mienne, celle qui rassemble les toulousains, qui est pour Toulouse, au delà des clivages partisans, composée à 50 % de gens qui n'ont jamais pris encore une carte d'un parti politique, et puis une liste de gauche, classique, mais d'extrême gauche pour la moitié d'entre elle" Le socialiste François Simon est son principal concurrent. Ce médecin de quartier proche du mouvement associatif et membre du courant de la gauche socialiste n'est pas éloigné de la liste "Motivés". Inconnu à Toulouse il y a encore quelques mois, il commence à récolter les fruits d'une vraie campagne de terrain et de rassemblement. Et lui qui était donné perdant commence à croire qu'il peut battre Philippe Douste Blazy. Sonore François Simon : "J'ai l'impression d'avoir face à moi quelqu'un qui est chaos debout. Je crois qu'il s'est trompé, qu'on ne fait pas carrière comme cela, en disant : je serait maire de Toulouse, venant de Lourdes et allant après à Paris. Il faut savoir convaincre les toulousains, et il y a une adéquation personnelle, que Dominique Baudis avait et qu'il n'a pas.

Émission

19/20 Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

participant

Philippe Douste Blazy
François Simon
Salah Amokrane

AdBlock activé!