De Gaulle, Mitterrand et l'Europe : plateau invités - Vidéo Ina.fr

De Gaulle, Mitterrand et l'Europe : plateau invités

 

De Gaulle, Mitterrand et l'Europe : plateau invités

Polémiques

video 05 mai 1996 5365 vues 24min 44s

De Gaulle, François MITTERRAND et l'Europe : le sujet oppose Simone VEIL et Jacques ATTALI, défenseurs de l'Union Européenne et Marie-France GARAUD et Jean-Pierre CHEVENEMENT, opposés au Traité de Maastricht, dans le cadre d'un débat animé par Michèle COTTA. - Les répercussions de la baisse du budget en RFA sur la monnaie unique : - Jacques ATTALI : "les réductions budgétaires n'ont rien à voir avec la monnaie unique..."et il explique. - Jean-Pierre CHEVENEMENT : " La réduction des déficits pourrait se faire autrement...Cela nous enfonce dans une crise mortelle..". - Simone VEIL : " Il y a d'autres solutions.L'Europe est toujours le bouc émissaire ". - Jacques ATTALI : " Le traité de Maastricht n'est pas encore appliqué ". - Marie France GARRAUD : "Nous anticipons dans un espace trop court ce que nous voulons être le traité de Maastricht". - Simone VEIL : "le traité de Rome nous a forcés à faire un effort considérable dans le domaine industriel". - Jean Pierre CHEVENEMENT : "Est ce que DE GAULLE aurait accepté que l'Europe se construise autour du mark ?". - La construction européenne et le traité de Maastricht : - Marie-France GARAUD : " Le traité de Maastricht créé une structure fédérale qui présente un double inconvénient : elle coupe l'Europe en deux ..et elle fait perdurer pour la France une situation minoritaire ". - Jean-Pierre CHEVENEMENT : " Le problème est de savoir si on veut faire avancer concrètement l'Europe.La construction européenne enchaîne la France à un modèle qui n'est pas du tout l'Europe".Il critique ensuite la position du Parti Socialiste sur ce point. - Jacques ATTALI : " Si on suit la position de Jean-Pierre CHEVENEMENT, la France sera une région d'Allemagne. Demain, la France toute seule ne sera qu'1% de la population mondiale. Dans 20 ans, ensemble, nous avons une petite chance de conserver notre niveau de vie.La banque centrale européenne n'a pas pour fonction de fixer la parité avec le dollar.Ce sera le conseil des ministres des finances qui aura cette tâche". - Marie France GARAUD : "Bien entendu l'Europe c'est la paix..On nous ment depuis quatre ans. L'Union européenne ne réunira que quelques pays, idem pour l'union monétaire. Il y a un projet allemand, et nous endossons ce projet". - Jean-Pierre CHEVENEMENT : "ce qui est en cause, ce n'est pas la construction de l'identité européenne. L'identité française est une identité égalitaire..Ce que je crains, c'est que l'Allemagne nous enchaine aux Etats-Unis". - Marie-France GARAUD : "Nous devons être un partenaire de l'Allemagne et non un sous-traitant". - Simone VEIL " Grâce à l'Europe, il y a eu un engagement vers l'Europe". Elle poursuit en rendant hommage à l'action de François MITTERRAND.

Émission

Polémiques

Production

producteur ou co-producteur

France 2

Générique

réalisateur

Maurice Dugowson

journaliste

Michèle Cotta

participant

Simone Veil
Marie France Garaud
Jacques Attali
Jean Pierre Chevènement

AdBlock activé!