Guerre bactériologique : les molécules qui tuent - Vidéo Ina.fr

Guerre bactériologique : les molécules qui tuent

Publicité

Guerre bactériologique : les molécules qui tuent

C'est à dire

video 21 avril 1976 5966 vues 13min 20s

Ce sujet traite du programme de fabrication d'armes chimiques et biologiques aux Etats-Unis, des circonstances ayant mené à son arrêt et de l'épineuse question de la destruction des stocks devenus inutilisables. Le commentaire s'appuie principalement sur des images issues de films de l'armée américaine dont le "San Jose Project" (1945), resté confidentiel pendant 25 ans. En 1945, les Etats-Unis cherchent une arme pour vaincre le Japon. Ce fut l'arme atomique, mais les Etats-Unis ont envisagé sérieusement d'employer les armes chimiques et biologiques.Des images d'expériences (dont certaines sur des animaux) effectuées à cette époque puis plus tard ponctuent le reportage.- Visite d'un centre dans l'Arkansas, où l'armée américaine faisait fabriquer des virus et des microbes, en compagnie d'un médecin qui a oeuvré à doter les Etats-Unis d'un arsenal biologique complet. Ce centre est aujourd'hui désaffecté, car le pays essaie de détruire ces stocks d'armes, suite à "l'incident des moutons" : images de moutons morts ou agonisants dans une vallée proche du lieu de l'expérience au gaz VX du 13 mars 1968.- Images de Richard NIXON, en novembre 1969, annonçant l'arrêt du programme et la destruction des stocks, ainsi que la ratification du protocole de Genève de 1925, qui interdit l'utilisation de ces armes. L'accord n'a pas été signé à cause de l'utilisation par les Etats-Unis de défoliants au Vietnam.- Interview de Gus DONOUGH, porte parole du Ministère de la Défense américaine : les Etats-Unis conservent un stock comme armes de dissuasion contre leur utilisation par d'autres puissances.- Le colonel John STONER présente une des armes chimiques conservées.- Images d'archives de stocks de munitions au gaz en train de fuir.- Images d'un centre de recherches secret près de Washington, où l'armée américaine detruit les stocks d'armes biologiques. Mais personne ne savait comment se débarrasser des armes chimiques (GB et VX).- Interview de Tom Mac CALL, gouverneur de l'Oregon à propos des stocks d'armes chimiques entreposées dans son Etat.- Le sujet se clot sur le train rempli d'armes chimiques qui sillonne le pays à la recherche d'un lieu où les détruire. Finalement elles sont stockées sur un bateau qui est coulé par le fonds au large de la Floride.

Émission

C'est à dire

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

commentateur

Philippe Chatenay

AdBlock activé!