[Procès Clearstream : DDV tend la main à Nicolas Sarkozy] - Vidéo Ina.fr

[Procès Clearstream : DDV tend la main à Nicolas Sarkozy]

Publicité

[Procès Clearstream : DDV tend la main à Nicolas Sarkozy]

19 20

19 20. Edition nationale

video 23 oct. 2009 144 vues 02min 40s

Reportage. Le procès Clearstream s'est achevé aujourd'hui après un mois de débats.Le tribunal rendra sa décision le 28 janvier 2010.Commentaire sur images factuelles des principaux protagonistes dans les couloirs du Palais de Justice en alternance avec les propos recueillis sur place par la journaliste.Extrait de la déclaration à la presse de Dominique de VILLEPIN : "J'ai souffert, ainsi que ma famille d'un acharnement, mais je veux tourner la page et je veux regarder vers l'avenir. Je garde la main ouverte vis-à-vis de Nicolas SARKOZY. Je n'ai pas de rancoeur au fond de moi et je veux servir les Français à la place qui est la mienne".Interview de Thierry HERZOG (quelques minutes avant l'ultime plaidoirie) qui ironise sur l'intention de Dominique de VILLEPIN de révéler "sa" vérité sur l'affaire. Me Thierry HERZOG espère pouvoir "rester jusqu'au bout".Interview de Me Olivier METZNER, avocat de Dominique de VILLEPIN : "[...] à l'issue de ce procès la seule chose que le procureur reproche à Dominique de VILLEPIN c'est de n'avoir rien fait [...] Il est temps que tout cela s'arrête."Conclusion sur images des couloirs du tribunal.[Source : documentation France 3] Après quatre semaines de débats dans le procès Clearstream, et l'affrontement entre Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy, l'ancien Premier ministre souhaite souhaite préparer son retour dans le paysage politique. Dominique DE VILLEPIN: "J'ai souffert, ainsi que ma famille, d'un acharnement. Mais je veux tourner la page et je veux regarder vers l'avenir. Je garde la main ouverte vis à vis de Nicolas Sarkozy. Je n'ai pas de rancoeur au fond de moi et je veux servir les français à la place qui est la mienne. Je vous remercie". La défense de Nicolas Sarkozy ironise. Thierry HERZOG: "J'espère que je pourrais rester jusqu'au bout parce-que depuis le temps que je l'attend la vérité". La défense de Dominique de Villepin est satisfaite. Olivier METZNER: "Nous avons assisté à, d'abord, 4 ans d'instruction, 4 semaines de procès et à l'issue de ce procès, la seule chose que l'accusation reproche à Dominique de Villepin, c'est de n'avoir rien fait . Ca fiat beaucoup pour n'avoir rien fait et il est temps que tout ça s'arrête".

Émission

19 20. Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France Télévisions

Générique

journaliste

Clement Weill Raynal
Nathalie Perez

journaliste reporter d'images

Samuel Guibout

opérateur de prise de son

Jean Pierre Frescaline

participant

Dominique de Villepin
Thierry Herzog
Olivier Metzner

AdBlock activé!