[EADS] - Vidéo Ina.fr

[EADS]

Publicité

video 16 juin 2006 364 vues 02min 12s

Reportage consacré au coprésident d'EADS Noël FORGEARD qui se défend d'avoir bénéficié d'informations avant d'avoir vendu ses actions EADS alors que la valeur boursière de l'airbus A 380 chutait.Commentaire sur images factuelles en alternance avec la déclaration de Noël FORGEARD sur Europe 1 et les interviews d'Henri EMMANUELLI député socialiste des Landes, de Jean ARTHUIS sénateur UDF de la Mayenne.[Source : documentation France 3] Le coprésident de la maison-mère d'Airbus, a vendu un grand nombre d'actions EADS en mars 2006, avec une plus-value de 2,5 millions d'euros. Il a soutenu qu'il n'était pas, à l'époque de cette vente, au courant des retards du programme A380, qui ont provoqué une chute de 26 % du cours de l'action EADS. Noël Forgeard, interrogé sur Europe 1: "Si j'avais eu la moindre information privilégiée, comme vous disiez tout à l'heure, je n'aurais pas vendu ces actions. Est-ce-que je bénéficiais d'informations privilégiées, non, catégoriquement non. Nous n'étions pas au courant, ni les actionnaires, ni les dirigeants d'EADS n'étaient au courant". Le depute Emmanuelli déclare " je pense que mr Forgeard devrait démissionner et s'il ne le fait pas que le gouvernement prenne ses responsabilites d'actionnaires". Le president Chirac a renouvellé sa confiance en EADS Poui le sénateurJean Arthuis: "Il y a un gendarme, c'est l'autorité des marchés financiers et bien je souhaite que l'autorité se saisisse de ce dossier et fasse toute la lumière requise pour lever le doute et la suspicion". L'inspection des marches financiers a declaré ouvrir une enquete, en allemagne se declenche une procédure semblable

Émission

19 20 Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Anne Bourse
Sandrine Rigaud

participant

Henri Emmanuelli
Jean Arthuis
Noël Forgeard

AdBlock activé!