Laicité : l'Assemblée Nationale adopte massivement le texte - Vidéo Ina.fr

Laicité : l'Assemblée Nationale adopte massivement le texte

Publicité

Laicité : l'Assemblée Nationale adopte massivement le texte

Soir 3 journal

video 10 févr. 2004 1025 vues 02min 23s

[Source : documentation France 3] Les députés français ont adopté aujourd'hui en première lecture, par 494 voix contre 36, le projet de loi qui interdit le port de signes religieux ostensibles dans les écoles publiques. Une jeune fille voilée est venue assister au vote de la loi sur la laïcité : elle y était invitée par Georges Hage, doyen d'âge, député communiste et défavorable à la loi. JACK LANG : "chacun a fait preuve d'esprit civique pour sauvegarder l'école de la République" PASCAL CLEMENT : "imposer la laicité avec une partie de la France contre l'autre serait un échec patent de la République Française. Nous n'avions pas le droit de rater cette affaire là." Quasi unanimité pour le PS et l'UMP, pour le gouvernement c'est un succsès. L'UDF s'est en majorité abstenue, et certains députés ont voté contre : FRANCOIS SAUVADET : "on a apporté une mauvaise réponse qui semble satisfaisante comme cela, mais qui ne répond pas à la question de fond qui est celle de "comment vous allez répondre à tous ceux qui aujourd'hui sont dans des situations difficiles et qui ne se voient pas d'autres avenir que de s'afficher dans des revendications fondamentalistes" Malaise au PCF : 7 députés PCF ont voté la loi malgré l'opposition de MG Buffet. Aucun groupe parlementaire n'a imposé une discipline de vote : certains UMP ont voté NON, certains UDF ont voté OUI malgré le conseil d'abstention - la quasi unanimité du PS a voté OUI : la loi avait été complété en fonction de ses exigences : Explication des détails de la loi, le terme "ostensible" est conservé. Evaluation de la loi un an après son entrée en vigueur. Vote au Sénat acquis d'avance prévu pour le 2 mars [Source : documentation France 3] Les députés français ont adopté aujourd'hui en première lecture, par 494 voix contre 36, le projet de loi qui interdit le port de signes religieux ostensibles dans les écoles publiques. Une jeune fille voilée est venue assister au vote de la loi sur la laïcité : elle y était invitée par Georges Hage, doyen d'âge, député communiste et défavorable à la loi. JACK LANG : "chacun a fait preuve d'esprit civique pour sauvegarder l'école de la République" PASCAL CLEMENT : "imposer la laicité avec une partie de la France contre l'autre serait un échec patent de la République Française. Nous n'avions pas le droit de rater cette affaire là." Quasi unanimité pour le PS et l'UMP, pour le gouvernement c'est un succsès. L'UDF s'est en majorité abstenue, et certains députés ont voté contre : FRANCOIS SAUVADET : "on a apporté une mauvaise réponse qui semble satisfaisante comme cela, mais qui ne répond pas à la question de fond qui est celle de "comment vous allez répondre à tous ceux qui aujourd'hui sont dans des situations difficiles et qui ne se voient pas d'autres avenir que de s'afficher dans des revendications fondamentalistes" Malaise au PCF : 7 députés PCF ont voté la loi malgré l'opposition de MG Buffet. Aucun groupe parlementaire n'a imposé une discipline de vote : certains UMP ont voté NON, certains UDF ont voté OUI malgré le conseil d'abstention - la quasi unanimité du PS a voté OUI : la loi avait été complété en fonction de ses exigences : Explication des détails de la loi, le terme "ostensible" est conservé. Evaluation de la loi un an après son entrée en vigueur. Vote au Sénat acquis d'avance prévu pour le 2 mars

Émission

Soir 3 journal

Production

producteur ou co-producteur

Assemblée nationale, France 3

Générique

journaliste

Dominique Martinaud
Sandrine Rigaud

journaliste reporter d'images

Eric Anglars
Christian de Carne

monteur

Françoise Mazzega

participant

Jack Lang
Pascal Clément
François Sauvadet

AdBlock activé!