Aller au contenu principal
Edgar Morin à propos de cinéma vérité

Edgar Morin à propos de cinéma vérité

Un certain regard - 16.01.1966 - 06:04 - vidéo

Après un extrait de "Caméra invisible" du 01/01/1965, Edgar MORIN nous explique le concept de cinéma vérité.Selon lui, le cinéma vérité est constitué de deux "élans" : un élan de "distanciation" et un élan de "fraternisation". Pour Edgar MORIN, le cinéma vérité est l'aspect humain du documentaire.Extrait de l'interview de Roberto ROSSELLINI de l'émission "Hommes et caméras" du 22/03/1964 : "Il n'y a pas d'art, s'il n'y a pas un auteur".Edgar MORIN affirme le postulat de ROSSELLINI. Il pense qu'il y a trois sortes de cinémas : un cinéma commercial qui dépend du producteur, un cinéma d'art qui dépend de l'auteur et un cinéma qui dépend de la réalité vécue, enregistrée ou provoquée par la caméra... et c'est le cas du cinéma vérité. "Dans le cinéma vérité, pratiquement, il n'y a plus d'auteur (...) au sens classique du terme".

Producteur / co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française
Générique Participants : Edgar Morin, Roberto Rossellini
Art et Culture
Economie et société

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.