Aller au contenu principal
Procès Dils

Procès Dils

19 20 Edition nationale - 10.04.2002 - 02:02 - vidéo

Compte rendu du 3ème jour d'audience du 2 procès en appel de Patrick Dills accusé du meutre de 2 jeunes enfants en 1986 à Montigny-lès-Metz (Moselle). Commentaire sur images factuelles des avocats, de la salle d'audience, images d'archives des lieux où les enfants ont été retrouvés et photographies et restituion des propos de Patrick DILLS clamant son innocence avec convistion. Patrick Dils a clamé son innocence mercredi en début d'après-midi en préambule à son audition sur son emploi du temps du soir du double meurtre d'enfants dont il répond en appel depuis trois jours devant la cour d'assises des mineurs du Rhône. "Si je suis ici, ce n'est pas pour le plaisir mais par nécessité, car je suis innocent. C'est dans mes tripes, c'est dans mon coeur", a-t-il assuré, debout devant la cour. "Il y a quinze ans qui séparent du moment des faits. Ces quinze ans, c'est une longue détention. Vous avez peut-être un homme devant vous. Mais j'ai gardé un coeur d'enfant, des yeux d'enfant et des paroles d'enfant. Je vais être le plus franc et le plus clair possible", a-t-il ajouté. Patrick Dils , 31 ans, était apparu très combatif, lundi, au premier jour de son troisième procès, public, devant la cour d'assises d'appel des mineurs du Rhône, pour le meurtre de deux enfants de huit ans retrouvés le crâne fracassé en 1986 à Montigny-lès-Metz (Moselle). Cette attitude tranchait avec sa froideur lors des deux précédents procès à huis clos pour les meurtres de Cyril Beining et Alexandre Beckrich. En 1989, les assises des mineurs de la Moselle l'avaient condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, une condamnation annulée par la Cour de révision. Douze ans plus tard, contre l'avis de l'avocat général, il était de nouveau condamné, cette fois à vingt-cinq ans de réclusion, un verdict contre lequel il a fait appel, ce qui lui permet d'être rejugé à Lyon depuis lundi.Interview de Jean Marc FLORAND, avocat de Patrick Dils et de Dominique Rondu, Avocat des parties civiles

Producteur / co-producteur France 3
Générique Journaliste : Clément Weill Raynal Journaliste reporter d'images : Salah Agrabi Monteur : Marc Chaibi Participants : Jean Marc Florand, Dominique Rondu
Descripteur(s) Becker, Bertrand, cour d'assises, Dils, Patrick, enfant, Florand, Jean Marc, Heaulme, Francis, meurtre, procès
Economie et société

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.