Aller au contenu principal
Salon du Bourget, des crashs spectaculaires aussi...

Salon du Bourget, des crashs spectaculaires aussi...

Le 53ème Salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget ouvre ses portes du 17 au 23 juin 2019. Au salon, il y a des démonstrations spectaculaires mais parfois aussi des accidents graves...

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 20.06.2019 - Mis à jour le 20.06.2019

Salon du Bourget, des crashs spectaculaires aussi...

Le 53ème Salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget ouvre ses portes du 17 au 23 juin 2019. Au salon, il y a des démonstrations spectaculaires mais parfois aussi des accidents graves...

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 20.06.2019 - Mis à jour le 20.06.2019
Au Bourget, la grande parade des ailes - 1961 - 01:28 - vidéo
 
Au Bourget, la grande parade des ailes - 1961 - 01:28 - vidéo
Le 53ème Salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget ouvre ses portes jusqu'au 23 juin 2019. Au salon de l'aéronautique, il y a des démonstrations impressionnantes mais parfois aussi des accidents graves. Petit tour d'horizon des plus spectaculaires.

Le meeting aérien est aussi un moment redouté. La fête vire parfois au cauchemar. 

C’est en 1961 qu’a lieu le 1er accident meurtrier du salon. Un B-58 Hustler entame un tonneau en vol et s’écrase. Les trois membres de l’équipage sont tués.

1965 est une année noire, marquée par deux accidents. Le premier implique, comme en 1961, un B-58 A Hustler. Il ne fait heureusement aucune victime. Le second est plus grave. Alors que le programme touche à sa fin, le Fiat G 91 italien perd de l'altitude, il s’écrase et explose sur le parking voisin. Le bilan est lourd, neuf morts : le pilote et 8 spectateurs.

Accident mortel au Bourget, 19 juin 1965

En 1967, c’est au tour de la patrouille de France de faire les gros titres. Le jour de la clôture, l’exhibition des Fouga Magister tourne au drame. Devant 300 000 personnes, à la sortie du traditionnel éclatement final, l'un des neuf appareils ne parvient pas à se redresser et s'écrase à proximité de la tribune officielle. L’accident coûte la vie au capitaine Didier Duthois, commandant en second de la PAF. Images muettes de l'accident.

1973 marque un tournant pour les démonstrations en vol. C’est l'année du plus grave accident jamais survenu à ce jour. Un supersonique civil, le TU-144 s’écrase sur Goussainville. Les six membres d'équipage et sept habitants de Goussainville décèdent. Vingt huit autres habitants sont blessés.

Accident du TU-144, le 6 juin 1973

Après cette série de crashs, la sécurité sera profondément revue et de nombreuses restrictions seront mises en place. Sans toutefois éviter d’autres incidents.

En 1989, un Mig 29 russe part en piqué tout en basculant sur le dos. Le pilote actionne son siège éjectable, et se retrouve entraîné dans sa chute à proximité de l'appareil.

L’avion s’écrase sur la piste et explose. Le pilote s’en sort indemne. Quelques jours plus tard il raconte sa mésaventure.

Accident du Mig 29 le 9 juin 1989

En 1999, un Soukhoi se crashe à son tour. Les pilotes parviennent à s’éjecter à quelques mètres du sol. Les images sont impressionnantes.

Accident du TU-144 en 1973

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.