Aller au contenu principal
Mediator, à l'origine du scandale

Mediator, à l'origine du scandale

Ce 29 mars, le tribunal correctionnel de Paris a rendu un premier jugement concernant le scandale du Médiator. Les laboratoires Servier ont été reconnus coupables de "tromperie aggravée" et d'"homicides et blessures involontaires".


Par la rédaction de l'INA - Publié le 23.06.2020 - Mis à jour le 29.03.2021

Mediator, à l'origine du scandale

Ce 29 mars, le tribunal correctionnel de Paris a rendu un premier jugement concernant le scandale du Médiator. Les laboratoires Servier ont été reconnus coupables de "tromperie aggravée" et d'"homicides et blessures involontaires".


Par la rédaction de l'INA - Publié le 23.06.2020 - Mis à jour le 29.03.2021
Mediator, à l'origine du scandale - 2019 - 02:47 - vidéo
 
Mediator, à l'origine du scandale - 2019 - 02:47 - vidéo
Le tribunal correctionnel de Paris a rendu un premier jugement concernant le scandale du Médiator. Les laboratoires Servier ont été reconnus coupables de "tromperie aggravée" et d'"homicides et blessures involontaires". 

29 mars 2021. Les laboratoires Servier ont été condamnés à 2,7 millions d’euros d’amende. L’ex-numéro 2 du groupe a été condamné à quatre ans de prison avec sursis. Quant à l'Agence du médicament, elle devra verser une amende de 303 000 euros.

Le 16 novembre 2010, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) reconnaissait au moins 500 décès liés au Mediator. Ce médicament, fabriqué par le groupe Servier, était un antidiabétique prescrit comme coupe-faim. Il était retiré de la vente.

Le procès au pénal du scandale sanitaire du Mediator s'est déroulé du 23 septembre 2019 au 7 juillet 2020 à Paris. Le groupe Servier, fabricant du médicament, était notamment poursuivi pour "tromperie aggravée"  et "homicides et blessures involontaires". 14 prévenus et 11 personnes morales étaient poursuivis dans cette affaire.  Environ 4 000 parties civiles étaient présentes, défendues par 400 avocats.

Pour aller plus loin : 

Retrouvez avec mediaclip, l'offre vidéo de l'INA pour les créateurs de contenus, une interview d'Irène Frachon, la première à avoir dénoncé les effets du Médiator.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.