Aller au contenu principal
John Steinbeck, écrivain révolté de la "génération perdue"

John Steinbeck, écrivain révolté de la "génération perdue"

John Steinbeck disparaissait le 20 décembre 1968. Figure de la littérature américaine de l'Entre-deux-guerres, membre du courant de la "génération perdue", l'auteur du roman "Les raisins de la colère" a réalisé une oeuvre forte où prédominent les thèmes du destin et de l'injustice.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.12.2018 - Mis à jour le 20.12.2018

John Steinbeck, écrivain révolté de la "génération perdue"

John Steinbeck disparaissait le 20 décembre 1968. Figure de la littérature américaine de l'Entre-deux-guerres, membre du courant de la "génération perdue", l'auteur du roman "Les raisins de la colère" a réalisé une oeuvre forte où prédominent les thèmes du destin et de l'injustice.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 18.12.2018 - Mis à jour le 20.12.2018
 
"Steinbeck a joué un rôle international dans la littérature mondiale entre les deux guerres. Il est même l’un des quatre grands de cette génération perdue américaine, les trois autres étant Faulkner, Hemingway, et Caldwell. Parmi ces quatre grands de la littérature américaine, Steinbeck est certainement le plus traditionnel, le plus classique. Il n’est pas aussi hanté par les problèmes métaphysiques que Faulkner, il n’a pas inventé un style nouveau comme Hemingway, et ses personnages sont évidemment moins déchirés que certains des héros de Caldwell..."

Mais la place de John Steinbeck dans la littérature reste immense. Né le 27 février 1902 à Salinas, en Californie, il restera toute sa vie attaché à cette terre qu'il dépeindra dans ses romans. John Steinbeck, comme son contemporain Ernest Hemingway, aime les grands espaces et la vie concrète et active. Il ne comprend pas la vie que mènent par exemple à cette époque les auteurs parisiens qui se réunissent en société dans le quartier de Montparnasse. Pour Steinbeck, l'écrivain est un être solitaire

Si son style aura eu "moins d'effets sur la littérature française que Faulkner, dans la mesure où il était le plus traditionnel des quatre grands du roman américain, son effort s'est déroulé sur un autre plan que celui de la technique." L'influence de Steinbeck est immense par l'engagement avec lequel il se sera emparé de sujets brûlants de son époque. 

"A un moment décisif pour la société américaine, il a pris une position extrêmement courageuse, et deux de ses romans en tout cas, En un combat douteux, et Les raisins de la colère ont été des romans engagés au cours des années 1930 alors que l’Amérique connaissait une crise sociale, économique, terrible, Steinbeck s’est attaqué à un certain nombre des maux de la société américaine d’alors ». 

John Steinbeck aura écrit 13 romans, dont les célèbres Les raisins de la colère et Des souris et des hommes. Une oeuvre qui sera couronnée du Prix Nobel de littérature en 1962. 


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.