Aller au contenu principal
Jacques Dutronc chante la vie dans «Et moi, et moi, et moi»

Jacques Dutronc chante la vie dans «Et moi, et moi, et moi»

Nous sommes 8 milliards d'êtres humains. Laissons à Jacques Dutronc nous dire ce que cela représente...

Par la rédaction de l'INA - Publié le 14.11.2022 - Mis à jour le 15.11.2022
Jacques Dutronc "Et moi, et moi, et moi" - 1966 - 03:17 - vidéo
 

L'ACTU.

La population mondiale doit atteindre les 8 milliards d’êtres humains le 15 novembre, selon les nouvelles projections de l’ONU.

L'ARCHIVES.

Nous sommes en 1966 et le chanteur Jacques Dutronc chante dans l'émission de Cora Vaucaire, qui reconnaît, au terme d'un échange savoureux, bien l'aimer. «Vous avez du goût», lui répond-il.

La chanson Et moi, et moi, et moi, écrite par Jacques Lanzmann, est tirée du premier album de Jacques Dutronc, sorti en 1966, et qui s'intitulait Jacques Dutronc.

Comme le rappelait la RTBF en septembre 2022,  il n'y a jamais eu de mise à jour des chiffres avancés dans la chanson. S'il fallait actualiser tous les chiffres de démographie donnés, le nombre de Chinois serait : «Un milliard 400 millions de Chinois. Et moi, et moi, et moi.»

Voici les paroles de Et moi, et moi, et moi :

«Sept cent millions de Chinois
Et moi, et moi, et moi
Avec ma vie, mon petit chez-moi
Mon mal de tête, mon point au foie
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Quatre-vingt millions d'Indonésiens
Et moi, et moi, et moi
Avec ma voiture et mon chien
Son Canigou quand il aboie
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Trois ou quatre cent millions de noirs
Et moi, et moi, et moi
Qui vais au brunissoir
Au sauna pour perdre du poids
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Trois cent millions de soviétiques
Et moi, et moi, et moi
Avec mes manies et mes tics
Dans mon p'tit lit en plume d'oie
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Cinquante millions de gens imparfaits
Et moi, et moi, et moi
Qui regarde Catherine Langeais
À la télévision chez moi
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Neuf cent millions de crève-la-faim
Et moi, et moi, et moi
Avec mon régime végétarien
Et tout le whisky que je m'envoie
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Cinq cent millions de sud-américains
Et moi, et moi, et moi
Je suis tout nu dans mon bain
Avec une fille qui me nettoie
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Cinquante millions de Vietnamiens
Et moi, et moi, et moi
Le dimanche à la chasse au lapin
Avec mon fusil, je suis le roi
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Cinq cent milliards de petits martiens
Et moi, et moi, et moi
Comme un con de parisien
J'attends mon chèque de fin de mois
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie
J'y pense et puis j'oublie»

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez utiliser cette chanson de Jacques Dutronc pour vos montages éditoriaux ? Une interprétation en live de 1966 est disponible sur mediaclip, notre offre réservée aux professionnels des médias et de la création.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.