Aller au contenu principal
La guerre du poisson entre la France et le Royaume-Uni

La guerre du poisson entre la France et le Royaume-Uni

Après plusieurs mois de dialogue infructueux entre la France et le Royaume-Uni sur la question des licences de pêche accordées dans les eaux britanniques par Londres aux pêcheurs français et européens, la situation se tend. Les pêcheurs mènent ce vendredi des actions de blocage dans plusieurs ports français et au tunnel sous la Manche. Entre les deux pays, c'est depuis longtemps la guerre du poisson.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 14.10.2021 - Mis à jour le 26.11.2021
France-Royaume-Uni : la guerre de poisson - 2020 - 02:14 - vidéo
 

Après plusieurs mois de dialogue infructueux entre la France et le Royaume-Uni sur la question des licences de pêche accordées dans les eaux britanniques par Londres aux pêcheurs français et européens, la situation se tend. Les pêcheurs mènent ce vendredi 26 novembre des actions de blocage dans plusieurs ports français.

Depuis le Brexit, de nombreux pêcheurs français n'ont plus le droit de pêcher dans les eaux britanniques, ni dans celles des îles de Jersey et de Guernesey. Le conflit porte sur environ 150 licences que la Grande-Bretagne refuse de signer, prétextant l'absence de documents prouvant l'antériorité de l'activité de ces bateaux de pêche français dans les eaux anglaises. 

A la mi-octobre, la France avait lancé un ultimatum au Royaume-Uni, réclamant, dans les huit jours, des « signaux concrets sur la question des licences » accordées dans les eaux britanniques par Londres aux pêcheurs français. « Ce n’est pas un problème français (…) C’est un problème européen », a expliqué Clément Beaune, qui rappelle que la Belgique et l’Irlande sont aussi concernées. « Nous mobilisons nos partenaires européens », avait-il ajouté. En plus de la France, l’Allemagne, la Belgique, Chypre, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal et la Suède ont également signé la déclaration.

Depuis, les Britanniques sont restés sur leur position. Las de cette situation, les pêcheurs français ont décidé de passer à l'action. Ce vendredi, les pêcheurs des Hauts-de-France, de Bretagne et de Normandie vont mener plusieurs actions de  blocage dans trois ports français : celui de Saint-Malo,  la zone des ferries du port de Calais est prévue à midi, et celle du port de Ouistreham en début d'après-midi. Ils prévoient également de bloquer l'accès au tunnel sous la Manche par l'autoroute A16 à la mi-journée.

Mais entre la France et le Royaume-Uni, les relations tendues concernant les droits de pêche, c'est de l'histoire ancienne. A tel point qu'on parle d'une lancinante « guerre du poisson », une épopée que nous vous proposons de découvrir dans le montage en tête d'article.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.