Aller au contenu principal
Depuis quand existe la chasse aux 500 signatures ?

Depuis quand existe la chasse aux 500 signatures ?

Pour participer à l'élection, les candidats à la présidentielle doivent déposer leurs 500 signatures au conseil constitutionnel. Mais depuis quand ça existe, alors que certains candidats, dont Marine Le Pen qui a suspendu sa campagne, peinent à les obtenir ?

Par la rédaction de l'INA - Publié le 26.01.2022 - Mis à jour le 22.02.2022
 

En 1947 pas besoin de 500 signatures, chaque Français peut prétendre à l’Elysée ! Mais en 1962 avec la réforme de la constitution, les règles changent. Le président est dorénavant élu au suffrage universel direct. Et il y a quelques contraintes : le candidat doit être appuyé par 100 personnes mais pas n’importe qui : il faut que ce soient des élus d’au moins 10 départements différents. 

Et voilà comment le système de parrainage est né : 100 signatures suffisaient à l’époque. Pas assez pour certains. Écarter les candidatures fantaisistes, voilà le but des parrainages. Une contrainte qui va se renforcer en 1981 où les prétendants doivent récolter 500 signatures ! De quoi agacer certains. Comme l’écologiste Brice Lalonde. Il n’hésitait pas à apporter ses feuilles de parrainage sur les plateaux télé.

Les fameuses 500 signatures sont donc une quête de tous les instants. Surtout pour les petits candidats qui ne sont pas portés par des partis. Une quête qui fait l’objet de nombreux sujets télé :

Et à chaque fois, les maires, élus les plus nombreux, sont courtisés.. Mais pour certains on ne leur fait pas  !

Dernière difficulté en date, les parrainages sont aujourd’hui 100% publics. Conséquences, les élus ne veulent pas se mouiller. La chasse aux précieuses 500 signatures se transforme vraiment en quête du Graal pour certains candidats !

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.