Aller au contenu principal
Axel Kahn : "J'ai marché toute ma vie"

Axel Kahn : "J'ai marché toute ma vie"

Le célèbre généticien et professeur est mort à l'âge de 76 ans. En 2016, il expliquait pourquoi la marche constituait l'activité la plus propice à la pensée.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.07.2021 - Mis à jour le 06.07.2021

Axel Kahn : "J'ai marché toute ma vie"

Le célèbre généticien et professeur est mort à l'âge de 76 ans. En 2016, il expliquait pourquoi la marche constituait l'activité la plus propice à la pensée.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.07.2021 - Mis à jour le 06.07.2021
Axel Kahn et la marche - 2016 - 02:19 - vidéo
 
Axel Kahn et la marche - 2016 - 02:19 - vidéo

Le médecin généticien et essayiste Axel Kahn est décédé à l'âge de 76 ans, a annoncé mardi 6 juillet la Ligue contre le cancer, dont il était l'emblématique président. La Ligue contre le cancer avait annoncé le 11 mai que le Pr Kahn allait se mettre en retrait en raison d'un "cancer qui s'est aggravé récemment". Le 1er juin, il avait officiellement quitté la présidence de l'association.

Dans nos archives, nous avons retrouvé l'extrait en tête de cet article qui revient sur une passion d'Axel Kahn : la marche. "J'ai marché toute ma vie. Je suis très profondément malheureux lorsque je ne peux pas marcher. Pour moi, c'est de loin l'activité la plus propice à la pensée", disait-il ainsi en 2016. Avant de poursuivre : "la musique de la pensée se stabilise et s'articule sur le rythme de la marche".

Puis il a cette affirmation très émouvante : en marchant, "j'étais libre à un niveau dont je ne soupçonnais pas même que ce fut possible de l'atteindre et j'ai trouvé ça absolument extraordinaire".

Né le 5 septembre 1944, docteur en médecine et docteur ès sciences, Axel Kahn a été directeur de recherche à l'Inserm, directeur de l'Institut Cochin (2002-2007), président de l'université Paris Descartes (2007-2011) et président de la Ligue nationale contre le cancer. Il était spécialiste des maladies génétiques, notamment hématologiques. Ses travaux (cancer du foie, expression des gènes, thérapie génique...) avait fait l'objet de centaines d'articles dans des revues internationales ainsi que de nombreux ouvrages.

Il était père de quatre enfants.

Pour aller plus loin 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.