Aller au contenu principal
Aretha Franklin, la voix de la soul

Aretha Franklin, la voix de la soul

Un biopic sur Aretha Franklin, "Respect", est sorti mercredi 8 septembre au cinéma. Légende de la soul, inclassable, l'artiste brillait entre gospel, soul-funk, rhythm and blues, jazz et R&B. Découvrez des prestations inédites enregistrées au cours de festivals, de concerts ou de passages télévisés.

 

Par Florence Dartois - Publié le 22.03.2012 - Mis à jour le 08.09.2021

Aretha Franklin, la voix de la soul

Un biopic sur Aretha Franklin, "Respect", est sorti mercredi 8 septembre au cinéma. Légende de la soul, inclassable, l'artiste brillait entre gospel, soul-funk, rhythm and blues, jazz et R&B. Découvrez des prestations inédites enregistrées au cours de festivals, de concerts ou de passages télévisés.

 

Par Florence Dartois - Publié le 22.03.2012 - Mis à jour le 08.09.2021
Aretha Franklin "Respect" - 1980 - 02:51 - vidéo
 
Aretha Franklin "Respect" - 1980 - 02:51 - vidéo

La vie d'Aretha Franklin est adaptée au cinéma à partir de ce mercredi 8 septembre. Ce biopic réalisé par Liesl Tommy, intitulé Respect, se concentre sur la jeunesse de la chanteuse et précisément sur la genèse de la chanson Respect qui lança sa carrière. Jennifer Hudson offre ses traits à la reine de la Soul qui l'avait été expressément choisie par Aretha Franklin elle-même, avant 2018.

En 1977,  Aretha Franklin, fille spirituelle d'Ella Fitzgerald , l'une des dernières grandes divas du blues, se produisait à Paris. Celle qui chantait dans la chorale de l'église baptiste de son père est devenue célèbre grâce à sa voix inégalable. Le journal télévisé dressait son portrait.

Sa carrière commence au début des années 60, à l’âge de 14 ans. Sa voix est unique et ses tubes éternels : Respect en 68 lui vaudra un Grammy Award, le premier d’une longue série (18). Son timbre est chaud et puissant mais Aretha Frankin, c’est aussi un symbole de réussite et de liberté pour la communauté noire : elle chantera My country, Tis of Thee lors de l’investiture de Barack Obama en 2009.

Respect, une chanson de macho transformée en étendard féministe

Respect est l'un des titres les plus dansants et plus connus, mais aussi les plus féministes de la chanteuse. Pourtant ce n'est pas elle qui l'a créé mais le crooner Otis Redding en 1965. A l'époque, le chanteur souvent absent de son domicile trouve que sa famille le délaisse, l'un de ses musiciens lui déclare que tout ce qu'il peut réclamer chez lui c'est du respect... l'idée de la chanson est née. Une musique vitaminée sur un texte plutôt macho : "Tout se que je te demande ma chérie c'est un peu de respect quand je rentre à la maison...". Cette chanson est reprise en France l'année suivante par l'idole des jeunes, Johnny Hallyday. Mais c'est une femme qui va sublimer la chanson et en faire un hymne pour la liberté. Cette femme c'est une chanteuse de Gospel, Aretha. Elle cherche la chanson qui forgera sa légende. Son idée de génie c'est de transformer le refrain en incantation et épelant le mot "respect". Mais derrière ce mot, la chanteuse entend parler de la lutte anti-ségrégationniste au coeur de l'actualité aux USA et du combat féministe. Chargée d'un nouveau sens, Respect devient LE tube d'Aretha Franklin et l'étendard de la liberté d'expression.

Aretha Franklin "Respect"
1977 - 02:47 - vidéo

Revivez le concert de l'Olympia en 1971

Aretha Franklin enflamme la scène de l'Olympia le 21 juin 1971. Elle est accompagnée par trois choristes et l'orchestre King Pins sous la direction de King Curtis. Chain Of Fools, I Say A Little Pray For You, (You Make Me Feel Like) A Natural Woman, et bien-sûr Respect, autant de standards que la reine de la soul music allait interpréter cette année-là sur la scène à l'Olympia.

mais aussi...

A Brand new me

Don't play that song

Dr Feelgood

Spirit in the dark

1977, dans l'émission Ces messieurs nous disent

La diva interprète Respect dans l'émission Ces messieurs nous disent, 27 novembre 1977.

Elle chante ensuite Rock Steady.

Et Greatest love of all.

Pour aller plus loin :

Aretha Franklin en concert à l'Olympia en 1971 (madelen)

Aretha au festival de Juan les Pins le 21 juillet 1970 : I can't get no satisfaction (reprise des Rolling Stones), Respect, Since you've been gone, Dr Feelgood, Natural woman (audio)

Aretha Franklin au Palais des Sports : Récital donné par Aretha Franklin au Palais des Sports le 3 août 1980. Elle est accompagnée par trois choristes et l'orchestre de H.B. Barnum. (Premium)

Née le 7 avril 1915,  Billie Holiday avait un swing inimitable, la chanteuse demeure l'une des plus belles voix du jazz. (Toute notre offre)

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.