Aller au contenu principal
2011 : La Ciotat, plage sans tabac

2011 : La Ciotat, plage sans tabac

La principauté de Monaco impose l'abstinence aux fumeurs. Trois de ses plages interdisent dorénavant la cigarette, jusqu'au 30 septembre. Une mesure de plus en plus répandue en France, initiée pour la première fois à La Ciotat, en 2011.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 22.07.2021 - Mis à jour le 22.07.2021

2011 : La Ciotat, plage sans tabac

La principauté de Monaco impose l'abstinence aux fumeurs. Trois de ses plages interdisent dorénavant la cigarette, jusqu'au 30 septembre. Une mesure de plus en plus répandue en France, initiée pour la première fois à La Ciotat, en 2011.

 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 22.07.2021 - Mis à jour le 22.07.2021
La plages non fumeurs de La Ciotat - 2011 - 01:58 - vidéo
 
La plages non fumeurs de La Ciotat - 2011 - 01:58 - vidéo

La principauté de Monaco vient d'interdire la cigarette (y compris électronique) sur trois de ses plages, jusqu'au 30 septembre. Une mesure qui n'est pas isolée, tant les interdictions faites aux fumeurs sur les plages de France se sont multipliées, de La Ciotat, la toute première, en 2011, à Nice, en 2012, et jusqu'à Marseille, en 2020, en passant par de nombreuses autres communes méditerranéennes, ou atlantiques. 

En collaboration avec la ligue contre le cancer, un label Plage sans tabac a même été créé pour matérialiser ces espaces, l'association proposant également la carte (non exhaustive) des plages et d'autres espaces publics où fumée et mégots sont interdits. 

La première commune à lancer cette initiative, c'était donc la ville de La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône, en 2011. Une mesure qui ne concernait alors qu'une infime partie de son littoral, puisque sur les 13 kilomètres de plages citadines, seuls 300 petits mètres étaient réservés aux non-fumeurs.

Première européenne

Une expérience certes limitée, mais totalement novatrice, puisque La Ciotat était la première commune d'Europe à faire le pari du sans tabac, comme l'expliquait son maire-adjoint, Noël Collura : « On a fait le tour de l'Europe, et rien. Et puis on a élargi au monde, et on s'est aperçu que la ville de New York était en train de faire un arrêté concernant une plage interdite aux fumeurs » (une mesure initiée 7 ans plus tôt par la municipalité californienne de Santa Monica).

Sur la plage française, les avis étaient partagés, et c'était surtout la présence des enfants qui rendait les baigneurs favorables à l'interdiction : « ça fait plaisir, car on a notre enfant avec nous, et de savoir qu'il va pouvoir faire des châteaux de sable sans mégots, c'est très agréable, de même que le fait de savoir qu'ils ne vont pas les mettre à la bouche. »

Mais ce père de famille préférait nuancer, en appelant plus au civisme des gens : « Il y a des poubelles, il faut que les gens s'en servent pour leurs mégots » et regrettait une mesure jugée trop sévère : « A un moment de détente comme le dimanche, se voir interdire [de fumer] même le weekend, je trouve ça ridicule ! »

Selon le quotidien "Le Figaro", la cigarette, en plus de ses méfaits sanitaires, pose également d'immenses problèmes écologiques, puisqu'un seul mégot peut mettre 10 à 15 ans pour se dégrader dans la nature et peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau.

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.