Aller au contenu principal
Amma, ou le pouvoir du câlin

Amma, ou le pouvoir du câlin

A l'occasion de la journée internationale des câlins, découvrez le portrait de la Mahatma Amma. Vénérée et considérée comme une sainte en Inde, cette sage hindouiste sert chaque jour dans ses bras des milliers de personnes pour leur apporter réconfort et bonheur par la seule force d'une étreinte. En 2009, elle était venue en France.

 

Par Florence Dartois - Publié le 04.11.2019 - Mis à jour le 21.01.2022
 

Amma est considérée comme une sainte en Inde et vénérée en Occident à l'instar de mère Teresa et du Dalaï-Lama. Elle a fondé l'ONG « Embracing the World » à but humanitaire et écologique dont le siège est au Kérala. Son message se veut une religion de l'Amour universel. Elle parcourt le monde pour y proposer des assemblées baptisées « darshan », au cours desquelles elle enlace des individus dans ses bras depuis 1987.

Mahatma signifie en sanskrit « Grande âme ». Cette sage hindouiste sert chaque jour pendant des heures, dans ses bras, des milliers de personnes pour leur apporter réconfort et bonheur par la seule force d'une étreinte. Elle déclare volontiers que sa religion c'est l'amour. En 2009, à Pontoise, où elle a l'habitude de venir, ils étaient des milliers à se presser à sa rencontre pour partager cet échange bref mais intense : « Trente secondes comme coupé du monde dans les bras d'une mère  » commentait le journaliste.

« Je sens que nous ne faisons qu'un ! »

Quant à la Mahatma, souriante, tout en serrant un homme contre son coeur, elle déclarait : "Nous sommes en communion. Je sens que nous ne faisons qu'un. Il n'y a jamais d'ennui car il y a toujours de l'amour, comme une maman qui se lève toutes les nuits quand son bébé pleure. »

Le journaliste décrivait ainsi sa démarche spirituelle : « Elle ne parle ni d'un don ni d'un pouvoir divin, mais d'une énergie qu'elle a au fond d'elle même et qu'elle parvient à propager, quitte à bouleverser ses fidèles à chacune de ses apparitions. »

Cette année-là, 20 000 fans s'étaient regroupés à Pontoise pour partager les étreintes d'Amma : « J'ai beaucoup d’énergie. J'ai du mal à mettre des mots sur cet état-là », « Ça me donne beaucoup de force », « Il n'y a rien de sectaire. C'est un choix volontaire », « C'est totalement universel. Je suis dans l'universalité et pas du tout dans le religieux ».

Le darshan est gratuit, ce sont les objets dérivés qui sont payants (photos, CD, encens...), l'argent récolté finance son association humanitaire reconnue par les Nations unies.

 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.