Aller au contenu principal
2007, Valéry Giscard d'Estaing à propos des avantages du quinquennat

2007, Valéry Giscard d'Estaing à propos des avantages du quinquennat

Quel est l'avantage d'un quinquennat dans la Ve République ? C'est à cette question que répond ici l'ancien président de la République française car c'est une réforme qu'il avait appelé de ses vœux.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 16.09.2020 - Mis à jour le 03.12.2020

2007, Valéry Giscard d'Estaing à propos des avantages du quinquennat

Quel est l'avantage d'un quinquennat dans la Ve République ? C'est à cette question que répond ici l'ancien président de la République française car c'est une réforme qu'il avait appelé de ses vœux.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 16.09.2020 - Mis à jour le 03.12.2020
Valéry Giscard d'Estaing : le quinquennat - 2007 - 01:03 - vidéo
 
Valéry Giscard d'Estaing : le quinquennat - 2007 - 01:03 - vidéo

L'ancien président de la République française, Valéry Giscard d'Estaing est interviewé sur le principe du quinquennat : ce que cela va changer dans la manière de gouverner. 

Le 2 avril 2007, sur le plateau de Complément d'enquête, Benoît Duquesne interroge Valéry Giscard d'Estaing, à l'occasion de la sortie du troisième tome de ses mémoires intitulé Le pouvoir et la vie. L'occasion pour l'ancien président de la République française d'évoquer une réforme qu'il avait voulu, le passage du septennat au quinquennat.

"Ça change la relation du pouvoir avec le temps"

"Est-ce que vous pensez que ça va tout changer" ? lui demande le journaliste.

"Pas tout, mais cela va changer quelque chose. Ça change la relation du pouvoir avec le temps. Alors là, on donne le pouvoir aux conflits de pouvoir pour un temps court. Donc on va choisir des hommes ou des femmes en fonction de ce qu'ils sont capables de réaliser dans un temps relativement court".

"Ça ne sera plus le personnage dominant, la statue du commandeur"

Le journaliste rebondit, "donc, le président ne sera plus cette espèce de personnage de la Nation au-dessus de tout le monde" ? On va avoir quasiment des chefs de gouvernement" ?

"Entre les deux, lui répond Valéry Giscard d'Estaing, parce qu'on garde les souvenirs historiques, mais ça ne sera plus le personnage dominant, la statue du commandeur. Non ! C'est intéressant parce que dans les choix que les Français vont faire dans quelques semaines, à mon avis, ils vont se préoccuper des performances. Quel est celui ou celle qui est capable, en 5 ans, ce qui n'est pas très long, de faire bouger les choses, d'obtenir des résultats et ainsi de suite".


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.