Aller au contenu principal
1992, visite d'une exposition pas comme les autres...

1992, visite d'une exposition pas comme les autres...

Depuis le 19 mai, le monde de la culture est à la fête avec la réouverture des cinémas, des musées et des théâtres. L'occasion de pousser la porte, en 1992, d'un univers hybride, à mi chemin entre l'exposition et le spectacle vivant.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 19.05.2021 - Mis à jour le 20.05.2021

1992, visite d'une exposition pas comme les autres...

Depuis le 19 mai, le monde de la culture est à la fête avec la réouverture des cinémas, des musées et des théâtres. L'occasion de pousser la porte, en 1992, d'un univers hybride, à mi chemin entre l'exposition et le spectacle vivant.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 19.05.2021 - Mis à jour le 20.05.2021
Tableaux vivants - 1992 - 01:35 - vidéo
 
Tableaux vivants - 1992 - 01:35 - vidéo
Ce mercredi 19 mai, le monde de la culture est à la fête avec la réouverture des cinémas, des musées et des théâtres. L'occasion de pousser la porte d'un univers hybride, à mi chemin entre l'exposition et le spectacle vivant. En 1992, l'exposition "Les arts étonnants" fascinait, voire dérangeait, le public du palais de Chaillot.

« Attention, ces peintures sont vivantes et elles vous observent. Aucun de vos gestes ne leur échappent. » C'est une exposition pas comme les autres que les visiteurs du palais de Chaillot étaient invités à découvrir en cet été 1992. Un reportage du 7 août rendait compte de l'ambiance particulière de l'exposition "Les arts étonnants", où des comédiens se cachaient dans des tableaux et installaient un rapport inédit entre l'oeuvre et le public.

Le créateur de ces tableaux vivants, Stephen Taylor Woodrow, semblait lui-même étonné de cette expérience : « Parfois, des choses très étranges peuvent se produire. Les spectateurs essayent de déshabiller les acteurs. D'autres ont des réactions violentes. Un jour, un des acteurs a même eu le petit doigt cassé par un visiteur. Ici, n'importe quoi peut arriver ! »

La visite se poursuit dans un espace encore plus dérangeant. Dans une vaste pièce, des lits d'hôpitaux les uns à côté des autres. A y regarder de plus près, les oreillers sont vivants. Une tête humaine scrute de ses yeux blafards le visiteur. Sur une table, une cage contient une tête représentant un oiseau en cage.

Une exposition vraiment pas comme les autres...


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.