Aller au contenu principal
1976, Jean Lefèbvre, saoul... mais pas trop !

1976, Jean Lefèbvre, saoul... mais pas trop !

Jean Lefebvre aurait eu 100 ans le 3 octobre 2019. Acteur, il s'est illustré au cinéma dans de nombreuses comédies, comme la série des Gendarmes ou de La 7ème compagnie. C'était aussi un habitué des cabarets et son personnage d'homme saoul est resté célèbre. Il raconte ici sa création !


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.10.2019 - Mis à jour le 03.10.2019

1976, Jean Lefèbvre, saoul... mais pas trop !

Jean Lefebvre aurait eu 100 ans le 3 octobre 2019. Acteur, il s'est illustré au cinéma dans de nombreuses comédies, comme la série des Gendarmes ou de La 7ème compagnie. C'était aussi un habitué des cabarets et son personnage d'homme saoul est resté célèbre. Il raconte ici sa création !


Par la rédaction de l'INA - Publié le 02.10.2019 - Mis à jour le 03.10.2019
Jean Lefebvre et la création d'un sketch - 1976 - 05:16 - vidéo
 
Jean Lefebvre et la création d'un sketch - 1976 - 05:16 - vidéo

Jean Lefebvre est né le 3 octobre 1919. Acteur, il s'est illustré au cinéma dans de nombreuses comédies, comme la série des Gendarmes ou de La septième compagnie. C'était aussi un habitué des cabarets et son personnage d'homme saoul est resté célèbre. Il raconte ici une anecdote sur son incroyable création !

En mars 1976, pour l'émission Côté jardin, il dévoilait les dessous de la création de son personnage récurrent d'homme bourré "poétique" dans lequel il excellait. Sans vous dévoiler la chute de ce récit très drôle, sachez qu'il sera question d'un cabaret, d'un bon samaritain, d'un taxi curieux et de L'air de la calomnie du Barbier de Séville. Écoutons-le...

"Donc, j'arrivais dans les cabarets et en accord avec le directeur, je commençais à me faire remarquer tout doucement… il me sortait brutalement ! Et l'idée fixe de l'homme saoul : je revenais". Et un jour... il se passa un événement inattendu qu'il nous raconte ici avec un merveilleux talent de conteur.

Pour aller plus loin

Dans L'invité du dimanche, Jean Lefebvre interprète son célèbre homme saoul. Il chante J'ai dû boire un peu trop ce soir. (15 décembre 1968)

Jean Lefebvre "saoul"... ou pas lors de la Nuit des César. (3 avril 1976)

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.