Aller au contenu principal
1964, des vétérans du commando Kieffer racontent...

1964, des vétérans du commando Kieffer racontent...

Le 6 juin 1944, un commando, composé de 177 Français, débarquait en Normandie aux côtés des Anglo-saxons. Sur les hommes engagés, 75% périrent. En 1964, Léon Zitrone interrogeait des survivants.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 05.06.2019 - Mis à jour le 18.06.2021

1964, des vétérans du commando Kieffer racontent...

Le 6 juin 1944, un commando, composé de 177 Français, débarquait en Normandie aux côtés des Anglo-saxons. Sur les hommes engagés, 75% périrent. En 1964, Léon Zitrone interrogeait des survivants.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 05.06.2019 - Mis à jour le 18.06.2021
 

"Vous êtes entrés dans l'histoire. Qu'est-ce que ça vous fait ?" [...] "Si c'était à refaire nous le referions immédiatement !"

En 1964, on célébrait les vingt ans du débarquement en Normandie, sur les plages du Calvados et du Cotentin. Les troupes, majoritairement anglo-américaines, comprenaient aussi des Français, placés sous les ordres du commandant Kieffer. En 1964, à l'occasion des commémorations, Léon Zitrone interviewait des vétérans et officiers qui évoquaient leurs souvenirs, tout en rendant hommage à leurs compagnons morts pour la France.

"Il fallait se battre coûte que coûte...

Le commando Kieffer, ce sont en fait les hommes du 1er bataillon de Fusiliers Marins Commandos (1er BFMC) créé au printemps 1942 en Grande-Bretagne par la France libre. Commandée par le capitaine de corvette Philippe Kieffer. Le commando est intégré à la Special Service Brigade britannique au sein du Commando Interalliés numéro 10. Détachés au sein du commando britannique numéro 4 avant le D-Day, 177 d'entre eux s' illustrent en participant au Débarquement de Normandie. Ce sont les seuls représentants de la France à débarquer sur les plages. Ils participeront aux combats qui suivirent en Normandie. Le 1er bataillon de fusiliers marins commandos était fort de deux Troops (troupe) de combat (1 et 8) et d’une 1/2 Troop d’appui (K-Guns). Sur les 177 commandos qui débarquèrent le 6 juin 1944, 10 furent tués le jour même puis 10 lors des jours suivants. Seuls 24 hommes terminèrent la campagne de Normandie. Ils auront combattu 78 jours alors qu'ils ne devaient initialement combattre que 3 ou 4 jours.

En 1954, le commandant Kieffer témoignait de son expérience du débarquement en Normandie. "Il fallait se battre coûte que coûte..."

Pour aller plus loin :

Interview sur le tournage du film Le jour le plus long, en 1961, du Commandant Philippe Kieffer, héros du débarquement, et conseiller sur le film Le jour le plus long de Darry Zanuck. Son propre personnage est joué par l'acteur Christian Marquant. Sa satisfaction de la reconstitution de la bataille où il reçut trois blessures. Il raconte une anecdote sur le fait qu'on les avait pris pour un bataillon anglais qui parlait Français. Espère que ce film permettra d'éviter une nouvelle guerre. "Il y en a eu trois, il est temps que ça se termine."

Vidéos sur le tournage du film Le jour le plus long 

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.