Aller au contenu principal
1962 : Léon Zitrone arbitre un bras de fer impossible

1962 : Léon Zitrone arbitre un bras de fer impossible

Le bras de fer est aussi une discipline sportive très sérieuse. Cette épreuve, toujours impressionnante à regarder, peut parfois se transformer en une scène désopilante. A l'instar de ce duel entre deux candidats d'"Intervilles". Une rencontre mémorable.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 12.11.2021
Léon Zitrone anime l'épreuve du bras de fer - 1962 - 04:09 - vidéo
 

Faire plier le bras de son partenaire pour lui faire toucher la table... Qui n'a jamais joué au bras de fer entre amis ? Ce jeu est aussi une discipline sportive à part entière depuis 1970, avec son championnat du monde. Treize ferristes français défendront les couleurs de la France lors du Championnat du monde de la discipline qui se déroulera en Roumanie, du 24 novembre au 3 décembre. 

Les règles du bras de fer sportif sont simples mais précises. La discipline se pratique sur une table normée qui permet de respecter l’anatomie du bras du sportif et permettre aux deux adversaires de positionner leur coude sur la table de manière identique. Ce placement doit leur permettre d'appliquer leur force de manière efficace et en toute sécurité. Ainsi placés, les adversaires s’empoignent les mains et au signal de l’arbitre, le match commence. Le gagnant sera celui qui amènera la main du rival à toucher le coussin opposé. La victoire peut être aussi accordée si le concurrent a commis deux fautes successives.

"Voulez-vous poser le coude !"

Si le bras de fer n'a été codifié en tant que sport qu'en 1970, c'était une épreuve très prisée des téléspectateurs d'"Intervilles", le célèbre jeu télévisé des années 1960. Elle réservait parfois des rebondissements imprévus et cocasses, à l'image de cette rencontre opposant deux candidats : René Lapique pour Dax, et Jean Mackowieck pour Saint-Amand-les-Eaux .

L'archive en tête de cet article date du  27 septembre 1962, Léon Zitrone doit commenter ce bras de fer, mais rien ne va se passer comme prévu. La table va rapidement s'avérer inadaptée à l'épreuve, empêchant l'un des challengers à poser son coude au même niveau que celui de son adversaire. Malgré leurs muscles saillants, les deux champions auront bien du mal à s'affronter, au grand dam d'un Léon Zitrone excédé : "Ces messieurs ont des difficultés pour poser le coude ! Ils ont pourtant eux-mêmes choisis la table."

Sur le même sujet

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.